#100 foulards pour l’art et la liberté à la galerie Carole Kvasnevski

Au regard des récents événements, l’art est plus que jamais un symbole de vie, de liberté, de culture et d’échanges comme en témoigne le nouveau projet de la fondatrice éponyme de la galerie Carole Kvasnevski.

Carole Onambélé Kvasnevski, artiste peintre, aborde dans cette exposition ses souvenirs d’enfance et renvoie en tant que femme sa perception du foulard, tout en levant le voile sur la tentative de détournement de ce mot. À travers des représentations de femmes anonymes qui posent au centre du tableau, l’artiste projette le spectateur dans sa propre représentation. Les visages anonymes renvoient aux nombreux homicides commis à l’encontre des femmes en Afrique. En l’absence de repère, le foulard devient le prolongement de l’être ; ils ne vont pas l’un sans l’autre. Au delà de la souffrance, il symbolise la joie et l’espoir.

En sus, l’artiste exposera également une toile centrale intitulée « Jeune fille », réalisée en 2011 qui symbolise la jeunesse africaine, sa force, ses espoirs mais également ses doutes.

Le vernissage aura lieu le jeudi 10 décembre de 19h15 à 21h30

Exposition visible jusqu’au 31 janvier
Galerie Carole Kvasnevski
39 rue Dautancourt
75017 Paris

Les commentaires sont fermés.