4 Novembre

Jérôme-Clément Wilz épaulé de sa caméra vient de mettre en image les paroles et la musique d’Odezenne, dans un court documentaire titré Matin. On y suit les ébats amoureux, le chahut, la vie de bohème d’un couple qui virevolte, qui transpire un bonheur enfantin, qui vit de trois fois rien sinon de la simplicité de leur relation. Des images sublimes qui illustrent la poésie froide et tourbillonnante d’Odezenne. Comme à leur habitude les compères se distinguent par leurs mots, par leurs paroles, par leur amertume et leur capacité à en tirer du Beau. Aujourd’hui, on est fier de vous présenter cette ode à l’amour, l’authentique, pas celui des contes de fée ou des carcans du romantisme.

Crédit photo :  Odezenne – tsugi.fr

Les commentaires sont fermés.