400 civils tués à Palmyre, quel sort pour le Musée Archéologique ?

Ce serait près de 400 civils qui auraient été tués dans la cité antique de Palmyre. Cette information rapportée par la télévision syrienne ne laisse rien présager de bon quant au sort du Musée Archéologique de la ville.

Cette même télévision aurait annoncé dimanche, que les djihadistes de l’EI auraient tué et mutilé près de 400 civils, majoritairement des femmes et des enfants dans la ville Tadmour (ville classée à l’UNESCO). Des syriens, qui se battaient contre l’opposition, ont rapporté à la presse syrienne que des centaines de corps gisaient dans les rues de la ville.
Cette information renforce les inquiétudes quant à l’occupation du site de Palmyre.

Jeudi, les djihadistes de Daesh qui avaient envahi la cité antique, ont pénétré dans le Musée Archéologique. Le groupe a alors planté son drapeau au sommet de la citadelle mamelouke, bâtiment qui domine toute la cité. Le même jour, ils sont entrés à l’intérieur du musée afin de détruire des répliques en plâtre. Le vendredi, le groupe de djihadistes a posté des gardes devant l’entrée même du musée. Le chef des antiquités syriennes, Maamoum Abdelkarim, expliquait que le plus gros des œuvres du musée avaient été déplacées à Damas, mais que des « pièces énormes comme des sarcophages » n’avaient pu être déplacées. Voilà ce qui inquiète Maamoun Abdelkarim.

Pour le moment, les membres de l’EI n’auraient détruit que des répliques en plâtre, et depuis jeudi, n’auraient rien saccagé de plus. Il n’y aurait plus de mouvement concernant les destructions d’œuvres.
Hélas, la prise de Palmyre est lourde de sens. Palmyre était autrefois, outre une merveille archéologique, le cœur même, le noyau, des relations entre l’Empire Romain (à l’Ouest) et l’Empire Perse (à l’Est). A l’époque, celui qui tenait Palmyre, détenait les clés du pouvoir pour passer de l’ouest à l’est, et vice versa. En occupant ainsi Palmyre, l’EI rejoue l’Histoire, et souligne l’importance de la conquête du site.

L’annonce des 400 civils tués soulève une inquiétude de taille quant au devenir du musée occupé par le groupe de djihadistes…

Crédits photo : http://lepeuple.be/wp-content/uploads/Syrie-Palmyre001.jpg

Les commentaires sont fermés.