5 secrets à savoir sur Star Wars

Star Wars est surement la franchise cinématographique la plus connue aux quatre coins du monde. Créé en 1977 avec Star Wars, épisode IV : Un Nouvel espoir par George Lucas, alors jeune réalisateur sorti d’école de cinéma ayant auparavant réalisé « seulement », deux longs métrages : THX 1138, et American Graffiti (dans lequel figure un certain Harrison Ford), ce long métrage auquel personne ne croyait (pas même la 20th Century Fox, productrice du film), remporta un succès considérable, créant par la même occasion un noyau important de fans, apprenant tout de A à Z sur sa mythologie. Et vous, connaissez-vous vraiment tous les secrets, même les plus infimes, contenus dans Star Wars ? Que vous le sachiez ou non, voici une petite piqure de rappel.

La boucle est enfin bouclée

À l’origine de Star Wars se trouve George Lucas, tout le monde le sait. Mais saviez-vous que le scénario d’Un Nouvel espoir, n’est en rien un scénario original ? En effet, le premier film de la trilogie est en fait l’adaptation d’un film de samouraïs réalisé par Akira Kurosawa, La Forteresse Cachée. Lucas, grand admirateur du maitre japonais, a trouvé dans cette histoire – au cours de laquelle le général Makabe Rokurota, interprété par Toshiro Mifune, aidé par deux paysans devait sauver la princesse Yuki, du clan ennemi – son inspiration pour le premier film de sa saga. De plus, il avait à l’origine proposé à Toshiro Mifune un rôle dans son film… celui d’Obi Wan Kenobi ! Le génial acteur ayant refusé, un acteur britannique tout aussi talentueux a repris le rôle, Sir Alec Guinness. Imaginez l’incidence que cela aurait eue pour la prélogie et pour Ewan McGregor ? Ainsi, un des plus gros blockbusters américains, trouve son origine dans le genre du film médiéval japonais, aussi appelé Jidai-geki. Nom assez familier, si vous voyez où je veux en venir ?

Embrasse ta sœur comme un Skywalker

S’il y a bien un mot qui semble pouvoir caractériser le nouvel opus de la saga, c’est bien le mot « secret ». Tout a été entrepris pour garder au maximum le mystère sur l’intrigue du film, et les liens unissant les personnages. Cependant, le secret pourrait tout aussi bien symboliser la trilogie originale, tant il s’appliquait aux spectateurs autant qu’aux acteurs ! Ainsi, les acteurs Mark Hamill (Luke Skywalker) et Carrie Fisher (Leia Organa), n’ont découvert que tardivement qu’ils étaient frères et sœurs, Lucas ayant gardé le secret sur ce point ! Histoire de pousser le vice encore plus loin, lors du tournage de L’Empire contre-attaque, Mark Hamill apprend la vérité sur l’identité de Vador, seulement quelques minutes avant la prise. L’acteur jouant Vador, David Prowse, ne sait pas quand à lui qu’il est le père de Luke, il lui réplique alors ce qui est écrit dans le scénario « Obi-Wan, a tué ton père ! ». La véritable réplique, devenue culte aujourd’hui, n’a été ajoutée qu’en post-production par James Earl Jones (lui aussi sous le choc de la révélation), la voix officielle de Vador.

Une saga réalisée par George Lucas ?

George Lucas a réalisé l’intégralité de la saga Star Wars. Sûr ? C’est en fait une erreur souvent commise, car il en a seulement réalisés 4 : Un Nouvel Espoir, ainsi que l’intégralité de la prélogie. En effet, épuisé par le tournage chaotique et extrêmement stressant de l’épisode IV (qui lui vaudra de nombreuses crises d’angoisse, ainsi que plusieurs séjours à l’hôpital), ainsi que par la pression des producteurs et le manque de foi de la Fox, c’est un George Lucas dégouté et désenchanté qui choisit de ne pas réaliser les deux épisodes suivants. Il confiera cette tâche respectivement aux réalisateurs Richard Marquand (Episode VI) et Irvin Kershner (Episode V), qui était aussi un ancien professeur de Lucas à l’université. De plus, bien qu’il ait repris les rênes de la prélogie des années plus tard, Lucas a convié son ami de toujours, Steven Spielberg, a participé à la réalisation de certaines scènes, notamment les emblématiques duels entre Anakin et Obi-Wan, ainsi qu’entre Yoda et l’Empereur. Quand à connaître exactement l’influence exacte de Spielberg sur la mise en scène, ceci est un véritable mystère…

Têtes d’affiche et seconds rôles

Les films Star Wars possèdent une particularité assez paradoxale quant à la carrière de leurs acteurs. En effet, ils ont souvent donné à des acteurs inconnus (Hamill, Fisher, Christensen, Ridley, Boyega,…) la chance d’interpréter une tête d’affiche, et un personnage clé de l’histoire. Cependant, peu de ces acteurs ont réussi par la suite à avoir une carrière au-delà de Star Wars, Harrison Ford étant celui qui s’en est le mieux sorti. A l’opposé, ces blockbusters ont souvent pris dans leurs castings, des acteurs inconnus pour de petits seconds rôles, qui ont, eux, réussi à faire carrière au fil des années, en participant à de nombreux films en tant que premier rôles ou second rôles importants. Vous ne les avez surement jamais remarqués, pourtant Keira Knightley (Episode I), Rose Byrne (Episode II) ou encore Joel Edgerton (Episode II et III) étaient dans Star Wars ! Le Réveil de la Force semble avoir pris le contre-pied des précédents films, en incluant des caméos savoureux en la présence des acteurs indonésiens Iko Uwais et Yayan Ruhian (The Raid et The Raid 2), mais aussi de l’acteur britannique Daniel Craig ! Bonne chance pour trouver ce dernier.

George, fais confiance en ton instinct

George Lucas a eu beaucoup de mal à trouver le financement pour Un Nouvel espoir. Après plusieurs refus, c’est finalement la 20th Century Fox qui accepte de prendre en charge le film, avec un budget d’environ 10 millions de dollars. Lucas obtient à la signature de son contrat, le contrôle total des produits dérivés qui seront créés à partir de son film. La Fox accepte, dans un premier temps, car les produits dérivés étaient très peu répandus à l’époque, et parce qu’ils croyaient très peu au succès de ce qu’ils considéraient être, un film pour enfant. George Lucas a pourtant eu du flair, car le succès du film était tel, que l’exploitation des produits dérivés a rapporté quatre fois plus de recettes que les films eux-mêmes ! Grâce à cela, Lucas a réussi par la suite à obtenir une certaine indépendance financière par rapport aux studios, lui permettant de conduire sa saga là où il le voulait.

Les commentaires sont fermés.