Achetez de l’art ! Rencontre avec Guillaume Horen

Fondateur du label « Achetez de l’art », le juriste et historien de l’art Guillaume Horen, a lancé un pavé dans la mare du marché il y a plus d’un an. Consultant en communication et conscient de l’inadaptation de certains acteurs du marché de l’art face à l’évolution des nouvelles technologies, il est l’instigateur d’une campagne nationale destinée à conquérir de nouveaux amateurs et fédérer une communauté.

Communiquer
Les acteurs du marché ne sont pas toujours conscients de l’impact des réseaux sociaux au sein des stratégies de communication. Si certains ont bel et bien pris le train en marche, à l’instar de l’entreprise Expertissim avec ses campagnes pertinentes sur Twitter, Facebook ou encore Pinterest, d’autres peinent à s’y mettre. Aussi, Guillaume Horen propose de se faire le relais de ces structures, sur ces différents supports de communication, via des formules de partenariat allant de 1 000 à 3 000 euros. Guillaume Horen pourrait dire qu’il n’y a pas de fumée sans feu et que, pour amplifier son action il faut se placer sur tous les fronts. C’est pour cela que la campagne sera présente à la FIAC, sans que nous n’ayons, pour le moment, plus de détails… L’initiative est remarquable puisque, s’associant à une foire internationale, elle tend à faire la démonstration d’un marché français puissant, notamment en termes de communication.

Fédérer
Dans le même temps, la campagne se rend visible grâce à un logo à impact fort, reproduit sur des badges, tote bags ou autocollants – que l’on peut notamment trouver en ce moment chez Colette à Paris. Les acteurs du marché peuvent s’insérer dans une communauté en dispersant ces produits mais également en ajoutant le logo sur leur page Internet. D’aucuns diront que cette idée est vaine ou sans impact direct sur le marché. Pourtant, l’objectif est ici de rendre compte d’un marché français florissant et solide en fédérant un maximum d’acteurs, amateurs et collectionneurs. Parce que Paris n’est plus la capitale qu’elle était dans ce secteur, il est aujourd’hui nécessaire de faire passer un message au monde.

Inciter
Non seulement destinée aux opérateurs et autres acteurs du marché de l’art mais également aux éventuels collectionneurs et amateurs, la campagne cherche à mettre en lumière l’accessibilité des lieux de ventes et des prix. Comme le souligne Guillaume Horen, à quoi bon acheter une commode de design suédois sans âme et sans histoire, alors que l’on peut s’offrir au même prix une commode de style ou même d’époque dont la valeur ajoutée est inestimable.

Vous n’avez donc plus aucune excuse, « Achetez de l’art ! ».
Site Internet : www.achetezdelart.com
Instagram et Twitter : @achetezdelart

 

Les commentaires sont fermés.