Allez, viens au Music to Rock the Nation, on va être bien

Pour vous qui suivez notre rubrique musique, avec l’assiduité de l’élève premier de la classe, qui est tellement le chouchou de la maitresse, qu’il va jusqu’au lapsus (très freudien) de l’appeler «maman» et, qui saute sur sa chaise le doigt levé, afin de se porter volontaire pour effacer le tableau pendant une semaine, car sa précieuse de prof ne veut pas abimer sa french manucure, vous vous souvenez surement de l’expérience Daufunk Festival ? C’était en mars, on avait adoré, et on voulait remettre ça très vite. Du coup, on vous intime l’ordre de nous suivre le 8 mai prochain, à l’Université Paris-Dauphine, car la fabuleuse équipe de L’Oreille vous a mijoté un festival Music to Rock the Nation qui promet d’être géant.

Le programme qui est annoncé est coriace. Dix heures de musique live, sept concerts, une exposition, du graff en direct et 2000 festivaliers !… Comme vous pouvez le constater, on ne s’est pas moqué de vous !

Il est temps de vous parler un peu du line-up. Cette année, vous retrouvez, entre autre, dans la cour de Dauphine, un soundsystem complètement dingue, qui a la fâcheuse tendance à mettre le feu partout où il passe, et qui répond au nom mythique de Zion Train (comme le titre de Marley, oui). On retrouvera également le duo magique que forment Sekou Kouyaté et le rappeur Joe Driscoll, qui viendront vous donner une définition du mot “universel” au travers des performances qui marient Kora et rap. Ensuite, on vous recommande de ne pas louper le passage du talentueux Kacem Wapalek, qui viendra pour une de ses premières scènes, depuis la sortie de son tout dernier album Je vous salis ma rue. Entre slam et rap conscient, le lascar viendra vous faire bouger avec son live band ! Enfin on notera le passage attendu par les amoureux du reggae, du groupe Backayard. Un groupe qui vous fera revivre les plus belles heures de cette musique, des années 60 à nos jours.

Il est important d’ajouter que la dernière édition était tellement incroyable, que les tours de verre de la cour de l’université en ont tremblé !

Passons maintenant aux informations pratiques. Les charmants vigiles de l’entrée vous laisseront entrer moyennant la présentation de votre prévente (10 euros dans l’université, 13 euros sur Digitik et FNAC.com), ou de la place que vous aurez achetée sur place, le jour même (15 euros). Pour tous les assoiffés et les boulimiques, un bar, tenu par une équipe de feu, sera bien garni et ça ne vous coutera presque rien ! Ne comptez pas sur nous pour vous dire que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, surtout quand on sait que tous les bénéfices du festival seront reversés à l’association Solidarité Enfant Sida. Alors, ne faites pas les pinces et payez votre tournée.

Infos pratiques

Vendredi 8 Mai de 14h à 00h
Université Paris Dauphine
Place du Maréchal de Lattre de Tassigny
75016 Paris

Les commentaires sont fermés.