Anatomy of an Angel : l’art de l’édition limitée par Damien Hirst

Sur le marché de l’art, porter un nom aussi prestigieux que celui de Damien Hirst permet de faire beaucoup de choses, qui peuvent rapporter beaucoup d’argent. Dernier élément en date, la fabrication, en édition limitée, de la célèbre sculpture de Hirst Anatomy of an Angel en format réduit, avec deux coloris disponibles (noir et blanc). Oui comme les Tour Eiffel vendues aux touristes à la tonne, sauf qu’ici, il faudra débourser environ 10 000 euros pour la recevoir chez vous…

Inspirée de l’Hirondelle Blessée d’Alfred Boucher (1898), Anatomy of an Angel reprend de manière similaire l’histoire de l’œuvre de Boucher, à la seule différence que la figure humaine de Damien Hirst est autopsiée sur certaines parties de son corps. Présentée au Salon de 1898, le public tombe, tout de suite, sous le charme de la sculpture, si bien que des réductions en bronze sont effectuées par la maison Susse sous différents formats : 93, 80, 68 et 46 cm. L’œuvre de Hirst a été installée, quant à elle, à Oslo, où elle trône depuis 2008 dans un joli parc. Fin connaisseur en histoire de l’art, Damien Hirst a donc repris dans sa globalité l’histoire de la sculpture qui l’a inspiré : création, réception, processus de distribution, miniaturisation, pognon. Notons que le côté « fabriqué à la chaine », même en édition super limitée, fragilise ou renforce selon l’époque, l’aspect unique de la création. Cela a toujours été le cas dans l’histoire de l’art, à travers des exemples aussi célèbres que Rodin, Munch, Kollwitz etc. Car même si la multiplication du sujet participe à réduire le caractère presque sacré de l’œuvre (à cause de sa rareté), elle permet de créer une série de « fétiches », disponibles pour un public légèrement plus large. Anatomy of an Angel enfin, se rapproche considérablement (et dangereusement ?) du travail de Kaws, qui le premier sculptait et dessinait des personnages dont l’anatomie n’était visible qu’à certains endroits. On frôle le plagiat…

Damien Hirst reprend avec maestria les codes de l’histoire de l’art, et du marché de l’art, pour vendre ses œuvres, à travers une logique artistique et commerciale bien rodée. C’est sur le site Other Criteria que vous pouvez, comme sur Asos, commander votre miniature. Les types sont sympas, la livraison est offerte.

Pour commander

Sources et crédits photographiques : Other Criteria/Skeudenn/Louvre/Damien Hirst/Independant.co.uk

Les commentaires sont fermés.