ART16

La foire ART16 se déroulera à Londres du 20 au 22 Mai 2016 à l’Olympia. 

artctualite-Art16_Olympia_Main

La foire devient de plus en plus importante, et est clairement annoncée cette année comme un rendez-vous incontournable. La manifestation, qui se déroule en pleine saison de printemps pour les foires londoniennes, annonce au programme une sélection de galeries de près de 30 pays différents. Elle présentera, pas moins de 1000 oeuvres remarquables qui auront pour objectif de mettre en avant les talents émergents à travers le monde, mais également le travail d’artistes déjà établis.

Cette manifestation propose également des visites guidées, des talks, des performances ainsi qu’un pop-up restaurant. Ces événements ont pour but de regrouper les amateurs, les collectionneurs, les galeristes, les marchands et les artistes pendant ces 3 jours. Un moyen de se retrouver au coeur de la scène artistique londonienne, mais aussi de rencontrer les acteurs de la scène mondiale.

Historique de la foire

La foire a été fondée en 2013 par Tim Etchells et Sandy Angus, les fondateurs d’ART HK, le leader des foires asiatiques, vendu à ART BASEL en 2012. Les deux fondateurs ont à leur portfolio des foires assez importantes, telles qu’Art International Istanbul et Sydney Contemporary. 

Depuis son lancement en 2013, la foire a su asseoir sa place sur le marché de l’art, et prépare pour cette édition 2016 une exhibition très riche.

Pour cette 4ème édition, Nathan Clements-Gillespie a été nommé directeur. Ayant travaillé pour le Musée d’art contemporain de Rome, pour le pavillon italien à la Biennale de Venise en 2013, il assure aujourd’hui la direction de la manifestation. C’est un défi très dur puisque la foire est jeune, mais aussi, et surtout, parce que l’événement change de nom tous les ans. C’est donc un réel défi que de communiquer autour de la foire d’une année sur l’autre. Il faut faire en sorte que le public, les collectionneurs, etc… soient clairement au fait de l’actualité, et des enjeux de la manifestation, même si son appellation ne cesse d’être modifiée. 

La scène des foires londoniennes est également le lieu où les matchs sont très serrés. Trouver sa place lorsqu’on est une jeune foire, dans un endroit où Frieze London domine sans contexte, et où d’autres jeunes foires comme START sont très prometteuses, est un challenge de taille. Clements-Gillespie explique que cette foire est un pari qui mérite d’être réussi puisqu’elle est l’occasion de découvrir de nouveaux talents, de nouvelles galeries ; mais également de mettre sous les projecteurs des scènes artistiques moins connues. C’est l’occasion de mettre en dialogue des scènes que nous connaissons comme l’Europe, les Etats-Unis avec des pays moins connus tels les pays d’Afrique ou encore les pays d’Amérique du Sud.

On se donne rendez-vous jeudi 19 ! Et si vous n’êtes pas à Londres, suivez-nous sur les réseaux sociaux on vous montrera tout !

Crédit photos : ART16

Les commentaires sont fermés.