Au musée les pieds dans l’eau

Bon, il est temps de faire un point météo les amis… Nan mais sérieusement ?!!! Que se passe-t-il ?!

On avait bien vu que le mois de mai n’avait pas bien commencé, et qu’il laissait place à un mois de juin pas plus glorieux. Mais pourtant, chez ART/CTUALITE on a gardé espoir. Et hier matin qu’apprend-t-on ?! Le Louvre ferme ? Orsay aussi ?!

Le Louvre…

L’eau menace d’infiltrer ces deux institutions, et pour éviter le drame, Orsay et le Louvre ont décidé de fermer leurs portes aujourd’hui afin de mettre leurs collections en sureté. La Seine est beaucoup trop haute et Paris vient d’être placée en vigilance orange… Jean-Luc Martinez, le directeur du Louvre a envoyé un mail international pour prévenir de l’événement. Il explique dans son mail que « Certaines pièces des collections doivent impérativement être déplacées », tout cela dans le but d’éviter la dégradation des oeuvres. Il faut noter que depuis 2002, Le Louvre a un plan d’action en cas d’inondation. Le staff du Louvre est en théorie entrainé pour pallier à ce genre d’éventualité. Il ne nous reste plus qu’à nous tenir informés.

…et les autres

Le Musée d’Orsay lui aussi a mis en place un plan d’évacuation afin de ne pas voir ses collections endommagées. Le Quai Branly, qui fête son dixième anniversaire, se trouve également proche de la Seine, mais n’a, pour l’instant, signifier aucune mesure de sécurité. Beaucoup d’autres institutions ont subi d’importants dégâts. On pense notamment au Château de Chambord qui s’est retrouvé soudainement encerclé par les eaux. Bien que le rêve de François 1er soit ainsi exaucé, l’eau s’est infiltrée à l’intérieur même du château. L’eau se faufile par tous les endroits, et même si elle ne menace pas les collections qui sont exposées aux étages, les crues ont déjà complètement détruit les jardins du domaine. L’eau continue de monter il est donc pour l’heure impossible d’estimer les dommages… 

Les réserves du Musée Girodet (Montargis) ont été complètement englouties par les eaux alors qu’elles avaient été stockées dans une réserve provisoire. Quant aux voitures de collection du musée Matra de Romorantin (Loir-et-Cher), elles baignent depuis hier matin dans plus d’un mètre d’eau.

Pour l’heure, la pluie n’est pas prête de s’arrêter, il nous faut donc attendre et suivre de près la situation.

Crédit photo : RTL

Les commentaires sont fermés.