Bowie à l’ArtCube galerie

Le chanteur aux multiples visages a été immortalisé par les plus grands. Pour lui rendre hommage, la galerie ArtCube a choisi les clichés de Markus Kinklo. Le résultat est saisissant.  

Le 12 janvier dernier on vous annonçait la triste nouvelle : David Bowie nous quittait, quelques temps après avoir sorti son vingt-sixième album intitulé Blackstar. Mais une icône ne meurt jamais vraiment. Elle continue de vivre en chacun de ses admirateurs. C’est le cas pour le chanteur anglais devenu l’icône de la pop culture britannique et mondiale. Depuis son décès les hommages se succèdent, à commencer par les expositions qui, chacune à leur façon, livrent une vision et une histoire de Bowie.

Depuis le 26 mai, la galerie ArtCube, elle, rend hommage à l’artiste à travers l’objectif de Markus Kinklo, photographe de renommée internationale qui a travaillé avec les stars les plus emblématiques du cinéma, de la musique et de la mode. En entrant dans l’enceinte de la galerie, on est tout de suite plongé dans l’univers de Bowie, et une sensation étrange nous parcourt le corps : celle de sa présence permanente à nos côtés. Figé par Fujifilm sur aluminium, David Bowie est sublimé dans tous ses états. La star médite, fume, domine, dessine…

La visite se poursuit au sous-sol où là, une dizaine d’autres portraits se côtoient. Le plus marquant sans doute est le travail sur les couleurs, les nuances ainsi que sur les yeux revolver de David Bowie, dont Markus Kinklo a su faire ressortir toute la splendeur. Loin de montrer les multiples facettes de l’interprète de Life on Mars, l’exposition en dévoile une seule : celle de l’homme que pouvait être Bowie. Des clichés, on ne peut plus saisissants, lui donnent un second souffle.

Bowie et Kinklo, une histoire de longue date

De leur rencontre artistique en 2001 autour de l’élaboration de l’album photo d’Iman, « I’m Iman », débutait une collaboration et une amitié de 15 ans entre les deux hommes. C’est autour de la gestation de l’album Heathen que David et Markus amorcèrent leur coopération. Les photos présentées à la galerie ArtCube ont été prises à cette période. David Robert Jones, de son vrai nom, avait alors 54 ans.

« Un des faits saillants de ma carrière a été d’avoir le privilège de travailler avec David Bowie. Je suis honoré d’avoir l’occasion de dévoiler ces photos remarquables de Bowie pour la première fois à Paris » a déclaré le photographe. On vous incite donc à vous y rendre avant que ces portraits ne s’envolent vers d’autres lieux.

Informations pratiques : 

David Bowie Unseen by Markus Kinklo

Galerie ArtCube

Jusqu’au 26 juillet 2016

9, place Furstenberg

75006 Paris

Du lundi au samedi de 10h30 à 19h30

Entrée libre

Crédit photos : Elodie Schwartz

Les commentaires sont fermés.