Chet Faker Gold – Talk Is Cheap – I’m Into You

Les basses retentissent dans tes écouteurs puis les claquements de mains. Seul(e) dans le métro, tu te prends à esquisser quelques mouvements d’épaules, les yeux fermés, la tête ailleurs. « You gotta know, I’m feeling love. Made of gold, I’ll never loved a, another one, another you. It’s gotta be love I said it » tu fredonnes en même temps que la voix du chanteur. Oui, car en fait, tu es Chet Faker. La mélodie commence véritablement, et ça y est tu es dans un autre monde. Tes pieds commencent à bouger, le rythme s’empare de ton corps. Toi aussi tu aimerais avoir des patins à tes pieds, oui, là, tout de suite maintenant. Tu aimerais aussi danser avec des patins, au milieu de la nuit, sur une route australienne/américaine. Tu es en plein trip, tu souris tout(e) seul(e), et voilà que les gens dans le métro, doivent encore plus te prendre pour un fou, une folle.

Sans t’en rendre compte, tu écoutes Talk Is Cheap et te voilà déjà dans la rue. Ca te démange, tu as envie de danser, un slow cette fois-ci. Mais tu te retiens bien que la mélodie t’envoûte, surtout ce magnifique saxophone ou cet instrument bien jazzy. Mais si si vous voyez.

Enfin, tu es chez toi, dans ta chambre, dans ton studio, chez toi quoi. Commencent les premières notes de piano de la version live d’Im Into You. Alors là c’est showtime, c’est lovetime. C’est beau. Tu te prends à danser seul(e), te balançant de gauche à droite. Le piano rend cette chanson magique, ton souffle est coupé.

La musique s’arrête. Tu ouvres les yeux, paisible. Sacré, impressionnant. Chet Faker.

Les commentaires sont fermés.