Christie’s fait sauter la banque !

Bonne nouvelle, la maison Christie’s va pouvoir refaire sa déco suite à la vente record du lundi 11 mai 2015. On en avait déjà parlé sur Art/ctualité, et on a eu le nez fin (encore une fois) : l’établissement de vente aux enchères a été une nouvelle fois au centre de l’attention du monde entier. Avant de parler de chiffres qui donnent le tournis, il est assez drôle de remarquer l’effet que ce genre d’évènement peut avoir sur la population, un peu comme le combat de boxe entre Mayweather et Pacquiao : personne n’y connaissait rien (dans le meilleur des cas) en boxe anglaise avant le combat, et tout le monde a un avis bien tranché juste après l’évènement. Pour la vente du tableau Les femmes d’Alger (version O) de Picasso, et L’Homme au doigt de Giacometti c’est exactement la même chose, dans tel quotidien c’est une excellente nouvelle, dans un autre elle est tournée en dérision, et s’en suivent des éternels débats sur le bien-fondé du marché de l’art, l’origine des acheteurs, ou encore un futur sujet de philosophie au bac : « l’art doit-il être gratuit ? ».

OK, 141,28 millions de dollars pour une sculpture, et 179, 4 autres millions pour le Picasso, ce n’est pas si évident que cela à se représenter, alors pour faire simple, nous vous avons concocté une petite sélection d’objets que vous pouvez acheter pour 179,4 millions de dollars, le prix de la toile :

  • 4 Ferrari 250 GT de 1963.
  • 10 Codex Leicester représentant une collection d’écrits par Léonard de Vinci lui-même.
  • 14 Stradivarius.
  • 223 325 cupcakes composés de poudre et de feuille d’or.
  • 20 requins de Damien Hirst.
  • 60 000 Twingo 1.
  • 100 bouteilles du champagne le plus cher du monde (Goût de diamants, kitch au possible).
  • 2 ans de financement de la recherche spatiale sud-africaine (véridique).

Au-delà du « simple » aspect financier, cette vente et ces deux records, augurent une nouvelle ère dans le monde du Fine Art (préférez ce terme à celui de marché de l’art, vous passerez pour un expert lors des déjeuners d’affaires). L’émergence de nouveaux marchés (Chinois et Qatari) apporte une forte demande de biens pour les maisons de ventes occidentales qui peuvent déjà plancher sur une croissance de près de 20% par an, une véritable aubaine pour un marché qui ne connait pas la crise. Affaires à suivre sur Art/ctualité…

Crédit photo : GQ/Le Monde/AFP / Christie’s/AfriqueExpension/Topito.

Les commentaires sont fermés.