Dans l’atelier d’un artiste – India Leire

India Leire est une jeune sculptrice diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts. Elle y est entrée à tout juste 18 ans. Elle intégre de juillet à décembre 2014 la Fondation B.a.D. à Rotterdam.

C’est lors d’une balade en péniche le long de la seine qu’India aperçoit le bâtiment des Beaux Arts. Elle se dit alors que « c’est plutôt joli », et qu’elle aimerai étudier là. Au départ ses parents ne sont pas très emballés par l’idée. Lorsqu’ils apprennent qu’elle est reçue aux Beaux Arts à Paris ils sautent de joie.

Diplômée avec les félicitations, elle expose seule une première fois en juin 2011, puis en juin 2013. India a également présenté son travail au cours d’expositions collectives comme en 2013, pour Jardins Extraordinaires à Bussy St Georges ou encore de février à mars 2014 à la Maison des Ensemble, à Paris.

Lorsque que l’on regarde son travail, on est tout de suite saisi par la minutie dont elle fait preuve. Chaque oeuvre dégage une finesse et une précision remarquable. Si l’on admire Medusa, on ne peut qu’être impressionné par la délicatesse avec laquelle l’artiste à conçu son oeuvre. Chaque détail a été réalisé et pensé avec soin, au millimètre près.

Pourquoi tant de précision me direz-vous ? Le but d’India est de faire voyager le spectateur à travers un univers unique, SON univers. India s’inspire de contes pour enfants, principalement celui d’Alice au Pays des Merveilles. Ce personnage naïf évoluant dans un environnement glauque et lugubre se veut à l’image du spectateur. India souhaite que celui qui regarde son oeuvre ne se sente pas totalement à l’aise. Il faut que l’oeuvre dérange, qu’elle ne soit pas acquise. Il faut se poser des questions en la contemplant et non pas attendre d’elle qu’elle s’offre à nous. C’est le spectateur qui doit aller vers l’oeuvre, qui doit comprendre. Ses sculptures sont généralement posées en équilibre uniquement pour déstabiliser le spectateur. Ce que l’artiste souhaite créer c’est une sorte de malaise, de sensation d’inconfort. Comme dans le conte, le spectateur va, de prime abord, se diriger naïvement vers la sculpture. Il va ensuite se rendre compte qu’elle n’est pas stable. Et comme Alice, le spectateur entre, naif, dans un univers dérangeant, instable, en suspens. L’artiste joue également avec les tailles et les perspectives. De loin, les sculptures se répondent. India crée une nouvelle forme de jeu qui donne l’impression au spectateur de se perdre, de ne pas comprendre ce qu’il voit.

On ressent beaucoup l’inspiration d’Anish Kapoor, qui est pour elle réellement un modèle. Tous les deux ont le soucis du petit détail, quasiment invisible, mais qui finalement fera toute la différence. On retrouve dans les sculptures d’India cette force écrasante qui est présente dans les oeuvres d’Anish Kapoor.

India travaille également de nombreuses matières telles que le plâtre, le bronze, la cire… Mais le plâtre est son médium de prédilection. Elle explique que lorsqu’elle façonne une oeuvre à base de plâtre, c’est comme si elle lui donnait vie petit à petit. Comme si de ses mains naissait tout à coup quelque chose de vivant, qui serait là pour raconter une histoire. La lumière est absorbée par le plâtre, ce qui confère à l’oeuvre un caractère particulier. India aime également travailler la terre, toujours en rapport avec sa relation forte à la nature. Ce désir de ne faire qu’un avec la nature est très présent chez l’artiste, et ce depuis son plus jeune âge. Si l’on regarde attentivement ses créations, on ne peut que remarquer le lien poignant qu’elle entretien avec la nature. Elle prend de nombreuses photos en forêt, c’est là qu’elle puise son inspiration. India explique qu’elle souhaiterai intégrer à chacune de ses expositions une sorte de cabinet de curiosités afin de pouvoir montrer ses photos, les lieux qui lui plaisent, qui la font réagir, pour que le spectateur puisse saisir l’essence même de l’oeuvre. Cette démarche est très importante pour elle. La sculptrice passe aussi par le dessin avant chacune de ses réalisations, phase capitale, toujours dans ce soucis de perfection.

Passionnée et ambitieuse, India est une jeune artiste très prometteuse.

Je vous invite à explorer son site afin de découvrir son travail.

( Crédits photos : India Leire )

Les commentaires sont fermés.