Dismaland déménage !

La ville de Calais devait accueillir le Street-artiste Banksy pour aider les migrants, mais c’est finalement une commune du nord de la France qui accueillera les matériaux de Dismaland.

Le château n’est plus en Angleterre, et tous les matériaux qui ont été utilisés pour sa construction vont servir à la création de logements pour les migrants, une cause chère au Street-artiste.

Sur la page d’accueil du site de l’artiste, on pouvait voir un photomontage du parc d’attractions glauque, et de la ville de Calais. L’artiste était même un brin ironique en indiquant qu’« aucun billet en ligne ne sera disponible ». Désormais, Calais n’étant plus la destination de ces matériaux, l’image est celle d’une maquette en carton du parc d’attractions.

La mairie de Calais avait réagi vivement sur les réseaux sociaux en précisant qu’elle n’avait, à ce jour, encore eu aucun contact avec l’artiste. La mairie rappelle également que construire des abris pour les migrants relève du devoir de l’état, et qu’elle s’était engagée à construire une « zone d’attente » d’ici fin janvier. En réalité ce n’est pas le château que l’on aurait dû voir reconstruit dans la Jungle, car le matériel devait servir à la construction d’abris, pour aider les quelque 3000 personnes, ou plus, qui y vivent en ce moment.

Quand on se souvient de l’oeuvre présente à Dismaland, qui reprenait des bateaux de migrants en train de se noyer, on comprend que c’est une cause que prend très à coeur Bansky. Pour le moment aucune date n’a été communiquée et rien n’a encore été construit.

Banksy et son équipe ont eu vent d’un autre lieu au Nord de la France, où aucun moyen n’avait été mis en place pour les migrants qui s’accumulent chaque jour, en attendant de trouver une solution à cette situation qui devait être précaire, mais qui s’éternise. Le Street-artiste a donc décidé de faire envoyer ces matériaux dans ce lieu, afin de créer des abris. Près de 8 véhicules transporteront le matériel jusqu’à la destination finale. Le convoi véhiculera également une importante quantité de bois de chauffage, ainsi que des boites de secours contenant de la nourriture, des ustensiles de cuisine, ainsi que des objets de toilette. Seront aussi envoyés sur place une équipe de charpentiers afin de construire dans les meilleures conditions ces futurs abris pour les migrants.

Les commentaires sont fermés.