Eclosion, le dernier bébé du Marvellous Island !

On ne les arrête plus. Après son incontournable festival printanier qui a rassemblé près de 20.000 personnes l’année dernière, et son brunch estival, le Marvellous ouvre cette saison avec un tout nouveau projet : Eclosion. Une Warehouse transformée, 5 artistes venus des quatre coins du monde et 10 heures de son, Art/ctualité te raconte tout.

Le collectif nous a embarqués, samedi 17 octobre, au Dock de Paris pour un nouveau voyage musical au cœur de Détroit. Un bon moyen de se réchauffer en cette semaine glaciale (« winter is coming » comme on dit…). L’ancien lieu de stockage de denrées alimentaires a été totalement réinvesti pour faire éclore ce nouveau format, véritable moment de partage aux accents techno/house. 

Détroit To Paris ? Avec comme tête d’affiche l’un des pères fondateurs de la techno made in US, membre du Belleville Three, Juan Atkins, le thème porte bien son nom. Pour l’accompagner, étaient présents les Roumains Livio & Roby et la scène house parisienne, représentée par Phil Weeks, Traumer et Julian M.

Outdoor, on commence tout en douceur… 

Happy hours, food trucks et 1000 Mde chill out, on retrouve tous les ingrédients qui font le succès du festival, et que l’on adore. Après un petit détour par l’activation Jägermeister et ses fameuses pipettes, on en profite pour se refaire une beauté au stand make up. Les gourmands n’ont pas été oubliés et peuvent déguster leurs burgers du Goody’s, sur les bottes de foin (merci les Ambassadeurs) de l’immense espace chill.  On est bien là, on a presque plus froid, mais les sets de Julian M font frémir les premiers arrivants. Repu, maquillé et impatient, il est grand temps de partir à la découverte de la Warehouse. 

Indoor, le voyage s’accélère.

A l’intérieur l’effet est garanti, la scéno, nous plonge au cœur de Détroit. Un savoureux mélange de Vjing et mapping compose le Visual Show sur 80 m de long.  On a des étoiles plein les yeux et une totale immersion à 180°. Les ombres et visages s’animent sur les murs de la salle et nous transportent sur un autre continent.  C’est la valeur ajoutée de ce genre d’événement, l’intérêt est de pouvoir ressentir visuellement  ce qui se fait de mieux musicalement ! 

​Une soirée made in Détroit mais à l’intérieur la scène Française assure le show ! Et c’est le live de Traumer qui conclut cette soirée. Figure montante de la scène techno parisienne, Roman Poncet (aka Traumer), enchaîne depuis quelques années les projets et les collaborations mêlant techno, deep house et accent jazzy. De quoi nous faire danser jusqu’au petit matin.

Rien de mieux pour nous mettre l’eau à la bouche pour le Big Bang Festival. Les 6 et 7 novembre prochains, l’équipe du Marvellous nous accueille au légendaire Palais des Congrès de Montreuil pour la troisième édition du Festival, avec Jamie Jones, Dufire…pour deux nuits cosmiques. Et devine quoi ? Art/ctualité te fait gagner des places jusqu’au 30 octobre !

Les commentaires sont fermés.