En bref…

C’est officiel la France a perdu sa place sur le marché de l’art face à la Chine. Que va-t-il se passer ? Peut on espérer un nouvel élan en ce qui concerne notre pays ?

Si la France veut garder ses artistes, ses musées et ses collectionneurs le marché de l’art à intérêt à retrouver sa place d’antan. Pendant longtemps les États-Unis et le Royaume-Uni nous ont fait concurrence mais c’était sans compter la venue de ce géant Asiatique : La Chine. Paris n’est plus la capitale de l’art et le fait que la Chine prenne la troisième place ne fait que nous le rappeler amèrement. Mais alors comment s’en sortir ? Beaucoup de connaisseurs ont plus ou moins leurs idées mais ce qui est important de retenir c’est que globalement la France doit s’ouvrir !!

Ensuite, il est important de noter l’apparition de l’école d’Athènes à Drouot ! En effet, les artistes voulant échapper à la dictature de Mataxas se sont réfugiés à L’institut Français d’Athènes. On retrouve leurs oeuvres en vente, les estimations allant de 60.000 euros à 20.000 euros pour cette magnifique collection.

Notons que Sotheby’s proposera une oeuvre exceptionnelle dans sa vente du 5 décembre ! Un dessin inédit de Picasso : Femme et Jeune Garçon nus. Datant de la période de ”maturité” de l’artiste, c’est un travail remarquable qui sera mis en vente.

Pour finir, il est intéressant de savoir que les ventes d’Art Russe à Londres rapportent un total de 33 millions d’euros. Les ventes se sont déroulées chez Christie’s et Sotheby’s et totalisent respectivement 24,4 millions d’euros et 18,3 millions d’euros. Christie’s fait fort : 3 records du monde grâce aux oeuvres de Kustodiev, Schevchenko et Iakunchikova. Chez Sotheby’s 6 recors ont été établis.

 

Assia

Les commentaires sont fermés.