Exclu : Booba crée son parti féministe !

Une petite bombe vient de tomber dans le milieu du rap game. Cet univers qui suinte la testostérone par tous ses pores, vient d’apprendre une sacrée nouvelle : Booba, aka B2O, aka Boulbi, aka Ronsart, a annoncé qu’il se lançait en politique, par l’intermédiaire de « Entre les fesses t’as la puissance du RS4 », son parti féministe.

Après Patrick « c’est génial, c’est que d’l’amour » Sébastien, au tour d’un autre gangsta du rap de se transformer en loup politique. Le programme est simple et tient en quelques points, quatre pour être précis, pour vous mesdames :

1- La fin de la justice à deux vitesses : « J’mène une enquête sur ton boul à la Derrick »
2- Une hausse des salaires pour les femmes : « On t’aura à coups de billets, fais pas la belle »
3- De nouveaux moyens techniques, en terme d’hygiène publique : « Passe toi la chatte au carwash »
4- Une solution durable contre l’effet de serre : « Les demoiselles ont le feu au cul car la planète se réchauffe ».

De plus, afin de convaincre les plus sceptiques d’entre nous que son programme tient la route, B2O n’hésite pas à se la jouer Femen et à tomber le haut (voir photo illustrant cet article très, voire trop sérieux) pour se retrouver tétons à l’air, protester contre le capitalisme aliénant : « Qu’est-ce [qu’on] va faire de tout cet oseille ? » Enfin les femmes, mais aussi les hommes, pourront voter pour un parti qui remet la femme au cœur de toutes les intentions. Après tout, comme le chantait un autre pro du rap égo trip, Jean Ferrat, 7-8 RPZ, « la femme est l’avenir de l’homme ». Et, ça, voyez-vous, l’ami Boulbi l’a bien compris. Il sait que pour faire bouger les lignes, ces demoiselles seront essentielles. Il se murmure, d’ailleurs, que Booba aurait déjà choisi sa future première ministre, en la personne d’Inna Shevchenko. Eh ouais, « que des numéros 10 dans ma team. »

Nous tenons à préciser que toutes les paroles de chanson citées dans cet article sont réelles. A bon entendeur…

Les commentaires sont fermés.