Freaks la monstrueuse parade.

L’action se situe dans un vieux cirque des États-Unis. Nous suivons alors le quotidien des Freaks qui ont été engagés pour faire des “shows” afin de choquer et amuser les spectateurs. Ce qui est frappant au premier abord, c’est la façon dont ces artistes atypiques se comportent. Leur absence de pieds, de bras, de corps ou bien encore la pilosité extravagante d’une femme, nous prouve que les protagonistes ne se sentent pas différents dans leurs actions du quotidien.

Cependant le scénario zoom sur un personnage en particulier, celui du nain (Franz) accompagné de sa fiancée. Franz est séduit par une jeune femme sans pathologie physique, celle-ci lui fait un numéro de charme afin de se rapprocher au plus près de la grosse somme d’argent dont il est doté. Une fois tombé dans les mailles de son file,t elle tentera de le tuer avec un puissant poison, c’est sans compter sur le soutient des habitants du cirque.

Ce film illustre à quel point il est difficile de se sentir “normal” lorsque des individus tentent de nous persuader du contraire. Il parle également de solidarité dans une communauté. Un condensé de morale qui agira de manière positive sur notre esprit. C’est un long métrage choquant, triste, singulier avec une once de bonne humeur qui nous fera plonger l’espace de 59 minutes dans un univers farfelu.

 

Mélody

Les commentaires sont fermés.