French Ride

Alors ça y est Noël approche, on a commandé son petit drone pour faire le fou à côté d’une centrale nucléaire ? Ou son abonnement à My Little Paris ? STOP. Place à un vrai cadeau à ajouter à sa liste : la planche de surf de chez Boom-Art. La principale caractéristique vous me direz ? Regardez un peu plus haut. Deux p****n de visuels représentant Le Jardin des délices de Jérôme Bosh et la Dame à la Licorne.

Quoi de plus stylé que de partir « rider » à Biarritz ou à Honolulu avec ces planches qui inspirent la classe et le respect ? Comme quoi (pour une fois) le sport et l’art ne sont pas si éloignés ! Ce sera toujours mieux que les skis Chanel, les gants de boxe Louis Vuitton ou le ballon de basket Hermès. Là, c’est un investissement qui vous fera passer du type friqué au « mac en puissance », une subtilité bienvenue.

Pour en revenir au studio Boom-Art qui produit ces bijoux, ces frenchies (bien de chez nous) avaient déjà épaté avec leurs modèles de skateboards représentant la Dispute du Saint Sacrement de Raphaël, qui était livré avec une bouteille d’eau bénite de Lourdes. Sans oublier la planche fabriquée pour la première française pro dans ce milieu (Chloé Bernard) avec en visuel le tableau d’Ingres : Jeanne d’Arc au sacre de Charles VII ; ou encore les deux visuels d’aujourd’hui, mais adaptés au format des skates. Le tout en bois d’érable canadien, en séries limitées (80 exemplaires) et sérigraphiées à la main en France. Pour les planches de surf, ils se payent le luxe de travailler avec la maison UWL Surfboards, un des meilleurs fabricants mondiaux, donc le rendu est d’une qualité impressionnante !

Vous avez remarqué que ces planches s’organisent en triptyques, ainsi pour obtenir l’image complète, il est nécessaire de posséder les trois versions qui composent un même visuel (sauf si l’on est fauché ou que l’on veut juste un morceau précis du tableau). Idéal pour une idée déco ou pour se la donner dans une piscine vide ou au bord de la mer. Donc foncez sur leur site qui est plutôt bien fait et qui reprend leur parcours avec leurs anciens travaux ; en bonus un eshop est même disponible pour les impulsifs. Bon ok ça coûte 1900 euros la planche, mais c’est ça la magie de Noël.

Site du collectif

Crédits photographiques : Studio Boom-Art

Les commentaires sont fermés.