Good Morning Paris : six heures de bonheur

Hier, Christine & The Queens, associée à Nekfeu, a lancé une radio pirate éphémère : Good Morning Paris. Retour sur six heures de pur bonheur. 

C’est quand même un sacré « truc de ouf », comme disaient les jeunots des années 2000. Alors que nous dans les années 90, on était plus « c’est chanmax Marie-Karima ». Une association entre les deux chefs de meute de la scène française actuelle, Nekfeu et Christine & The Queens (bah ouais Morray, on n’allait pas te dire que c’était Maître Gims et Alizée), a vu le jour, hier, à la Gaité Lyrique, le temps de six heures de radio libre, de six heures de radio pirate, de six heures de pur bonheur.

Le concept est assez simple : réunir le plus d’artistes possible, qu’importe leur univers musical, pour venir discuter tous ensemble de musique. Chacun vient avec sa bonne humeur, chacun vient avec sa playlist, tout le monde balance de la bonne humeur à foison. Quand, en plus, on sait que ceux qui vont pointer le bout de leur nez seront des amis de la Reine Christine et du Prince Nekfeu, ça fleure bon la grosse réussite. 

Le résultat, quant à lui, était totalement fou ! On aurait dit une bande de potes, posés sur des canap’, sur des chaises, autour d’une table, à « tchatcher » en passant de la musique. Comme dans vos soirées, les gens vont et viennent. On se claque la bise à droite, on chorégraphie un check à gauche, et on aperçoit même des mecs lancer une contre-soirée, derrière Christine qui anime l’émission et qui cherche sur son pc, comme toi, le futur titre à passer, sur Youtube. Son animation était incroyable, sans coupure pub toutes les dix minutes avec Coldplay ou M.Pokora qui te balancent « NRJ Hit Music Only », mais avec un ton décontracté, totalement improvisé, pas du tout formaté et absolument libre. A cela s’ajoute les guests qui envoient leurs gros sons préférés ou leurs découvertes musicales de folie. On n’oublie pas non plus les freestyles et les sessions acoustiques qui ponctuent ce moment de musique pure. 

Pour dire vrai, on ne s’est jamais senti aussi bien en écoutant la radio et en voyant ces artistes, comme à la maison, à prendre autant de plaisir ensemble juste pour le « kiffe » de faire de la musique. 

Voilà, c’est fini. Good Morning Paris c’était fou, c’était grandiose, mais c’est fini. Alors, à la fin, on s’est précipité sur notre liste de Noël, pour prendre grand soin de la déchirer, (et tant pis pour la collection de Power Rangers et les cartes Yu-Gi-Oh, que nous avions commandées), et d’en refaire une autre où notre seule demande au Père Noël, c’est que Good Morning Paris revienne très vite sur nos ordinateurs. En attendant, on peut toujours se consoler avec le replay qui devrait tomber très vite ! 

Les commentaires sont fermés.