Imagine Istanbul

Le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles propose jusqu’au 24 janvier une exposition sur la célèbre ville d’Istanbul. 

Istanbul attire, fascine, et inspire bon nombre de photographes, de réalisateurs, d’écrivains qui font le voyage depuis la terre entière. Istanbul a changé d’apparence au fil des siècles, et pourtant son énergie et son attraction n’ont pas changé, bien au contraire, elles se sont accrues. Aucun écrit, aucune oeuvre ne peut résumer Istanbul, c’est une ville muse qui ne ternira jamais. 

L’exposition Imagine Istanbul s’intéresse à quelques photographes qui ont laissé leur trace dans l’histoire du médium en Turquie. Mais pas que la photo ! La musique, la littérature et le cinéma, seront également mis en valeur. Les oeuvres exposées sont autant de témoignages, et de visions, qu’il en existe de cette ville magique. 

Une première section est consacrée à la photographie d’Istanbul au 19ème siècle. Beaucoup de clichés qui représentent des vues plus ou moins contemporaines de la ville, quand, au centre de l’exposition c’est l’artiste Ara Güler qui est mis en avant. Cet artiste est clairement une légende vivante, il est la référence de toute une école de la photographie. Les clichés d’Ara Güler donnent à voir une ville riche, toute en poésie. S’en suit alors une série d’oeuvres de la nouvelle photographie. Le travail d’Ali Taptık sera exposé, ainsi que son intérêt pour l’évolution urbaine de la ville, en constant changement. 

Est présenté ensuite le travail d’Ahmet Polat, autre photographe contemporain, d’origine turco-néerlandaise, qui travaille sur les rapports familiaux, l’intimité des familles. 

Dans le cadre de l’exposition, Débruit et Bieke Depoorter ont eu l’opportunité de créer de nouvelles œuvres. Chacun d’eux s’est rendu à Istanbul pour une résidence, et chacun a pu créer, en s’interrogeant au coeur même de la ville. 

Imagine Istanbul est comme un périple de nombreuses rencontres entre les artistes. L’exposition érige Istanbul en ville au pouvoir d’attraction inouï. Istanbul attire, repousse, impressionne et séduit. C’est une ville à l’histoire riche que les artistes ne demandent qu’à explorer. Elle est un réservoir d’émotions, de sensations et d’idées pour eux. 

Une exposition à voir, absolument, avant le 24 janvier au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. 

 

Crédit photo : Genç Dergi © Ara Güler

Les commentaires sont fermés.