Interview : Eternal Silence and Noise

Interview de l’artiste Christina Patrine ayant participé à l’exposition Eternal Silence and Noise

-> Quel parcours as tu suivi ?

Bonjour, je m’appelle Chrisina Patrine, j’ai 20 ans, je suis étudiante en Histoire de l’Art à la Sorbonne, je suis née en Sibérie, actuellement je vis à Paris.
La photographie est pour moi un loisir créatif, c’est mon grand père russe qui m’a transmis son amour pour ce procédé artistique. Ainsi, je pratique cet art depuis un très jeune âge. Cette exposition sur le thème “Silence et Bruit” m’a permis de partager quatre de mes oeuvres, intitulées : “Ténèbres” et “Un combat” réalisées en Allemagne ainsi que “Hésitation” et “Equilibre” réalisées au Portugal.

-> As tu déjà exposé ? Qu’est ce que ça t’a apporté ?

Cette première expérience était une occasion pour moi d’étudier la place de l’Homme entre le bruit et le silence, Silence comme Tranquillité, Bruit comme Agitation mais aussi Silence comme Inquiétant et Bruit comme Frustration. Ces divers points de vues m’ont amenée à choisir des cadres mystiques où les énergies se rencontrent. La photographie m’a permis de partager mon regard sur le monde qui m’entoure, autour du thème : “Silence et Bruit”. Je pense que cette exposition est une fenêtre ouverte sur la société actuelle au travers des yeux de la jeunesse parisienne.

-> Que penses tu du thème Silence et Bruit ? Comment l’as tu traité ?

Le silence est l’absence de bruit. Sous le silence se cache le bruit.
Un arrêt sur image, c’est comme ça que je vois la photographie.
En tant que photographe, mon but est d’être témoin de la réalité. Mes séries de photo me permettent de transmettre mes idées en posant un regard critique vis à vis de la société. J’essaye de créer des images fortes.
Pour moi ce thème remet en question l’être contemporain, coincé entre le bruit et le silence dans une culture en crise. Comment réussir à se faire entendre dans ce bruit ? Comment communiquer dans ce silence ? Comment exister ?
Le contraste entre le silence et le bruit, c’est une occasion de réfléchir à la place de l’Être dans la société actuelle.

-> Qu’as tu pensé de l’exposition en général ?

Pour ce Group Show de Janvier 2013 au centre Reuilly puis au centre Bercy j’ai travaillé avec une équipe formidable qui a pris le temps de tout m’expliquer.
Mes amis ont été agréablement surpris, j’ai eu beaucoup d’encouragement de la part ma famille, beaucoup de bons retours. Si j’avais quelque chose à changer ce serait exposer encore plus de photos !

Les commentaires sont fermés.