Jean André revisite l’érotisme

Et oui, aujourd’hui je vais vous causer sensualité et surtout vous faire (re)découvrir un artiste aveyronnais, Jean André.

Dessinateur et directeur artistique, c’est un véritable esthète qui se revendique du « gentleman art » et cherche à magnifier le corps de la femme par le biais de différentes rencontres, réelles ou virtuelles. Son inspiration va de Gainsbourg à Emmanuelle, en passant par Matisse et les débuts du magazine Lui, mais son mode d’exposition est résolument moderne puisqu’il diffuse ses œuvres sur les réseaux sociaux.

A partir du 7 mai, le 12Mail/RedBull Space l’accueille jusqu’au 11 juin, pour sa première exposition intitulée « Anyone who knows what love is (will understand) ». Le bonus ? Pendant la dernière semaine de l’exposition, Jean André réalisera des portraits à la demande, à condition de lui envoyer un petit mail accompagné d’une photo à hello@jeanandre.fr avant le 4 juin. Si vous êtes sélectionné, vous serez exposé et le tableau vous sera restitué gratuitement à la fin.

Le vernissage aura lieu le 7 mai de 18h à 21h, au 12 rue du Mail dans le 2ème arrondissement.

Pour plus d’informations, je vous conseille vivement son site.

Et l’événement Facebook

Les commentaires sont fermés.