Kali Uchis, pour la vie !

Effectivement, elle est blonde. Effectivement, elle est colombienne. Effectivement, elle est installée aux Etats-Unis. Et, oui, elle chante. Mais, non, ce n’est pas Shakira. Il y a de cela plusieurs mois déjà, la jeune Kali Uchis avait commencé à éveiller notre curiosité, maintenant, elle a notre attention, comme dirait DiCaprio, dans Django. Après des présentations par l’intermédiaire du Son du Jour, le temps est venu de découvrir son talent sur son premier EP, “Por Vida“.

Kali Uchis, c’est l’histoire d’une évidence, d’un “love at the first sight” musical, lorsqu’en 2013 elle sort “Drunken Babble“, une première mixtape de 17 titres de haute volée. Le constat est unanime, la jeune femme est appelée à un bel avenir. La sortie très attendue de son EP, le 4 février dernier, est venue confirmer ce qu’on pensait. Bon, il est vrai qu’avoir, entre autre, BADBADNOTGOOD, Kaytranada ou encore Tyler The Creator comme producteurs des sons de son EP de 9 titres, ça aide pas mal ! Mais, ne vous méprenez pas, l’américano-colombienne déborde de talent. Elle a été pourrie gâtée par la nature.
En fait, Kali Uchis nous a fait redécouvrir ce que signifiait le mot “cool”, ce qu’était l’esprit West Coast californien. On peut même dire qu’elle a une certaine maitrise de ce style, dans son chant, dans son univers musical, dans son univers pictural. L’esthétique visuelle est très travaillée chez la jeune femme, au travers de couleurs acidulées, d’une féminité assumée et d’une culture de l’hyperbole.

Du coup, musicalement, Kali Uchis, c’est quoi ? C’est là que ça devient fort intéressant. On pourrait être tenté de réduire l’univers de la chanteuse à la pop-soul. Mais, il n’y a pas que ça. Dans le spectre musical de Kali, on retrouve évidemment le R&B et la synthpop, voire du ska. Pour être franc, vouloir absolument faire entrer la Colombienne dans une case, dans une classe, serait ne pas comprendre sa musique. Pire, ce serait ne pas avoir su entendre son message, qui dégaine contre ceux qui veulent fermer les portes, couper les ponts musicaux et segmenter constamment le monde musical.
En revanche, on ne peut pas manquer la filiation artistique avec la divine Erykah Badu. La voix, la sensualité douce et cette maitrise de la tranquillité, de la décontraction, tout nous ramène vers la native de Dallas.

Bon, vous l’aurez certainement compris, Kali Uchis ne nous a pas laissé indifférents avec ce premier EP qui est une réussite absolue. “Por Vida” prouve la maitrise artistique et musicale de la jeune femme… Ces 9 titres sont surtout une nouvelle promesse d’un futur encore plus accompli musicalement. On le sent, la protégée de Taylor The Creator en a encore sous le pied.

Pour finir, sachez que son EP est un téléchargement gratuit, sur son site. On vous le dit, Kali Uchis déménage !

Site

Les commentaires sont fermés.