La liste de mes envies de Grégoire Delacourt

Cette semaine je propose un livre pour toutes les personnes insatisfaites, une histoire où l’argent ne fait pas le bonheur. Donc si vous enviez toutes ses filles qui ont tout et tout de suite, ou que vous avez tendance à vouloir tout acheter, lisez-le ! Ce livre rafraîchissant et facile à lire se nomme La liste de mes envies de Grégoire Delacourt paru en 2012.
Nous entrons dans le quotidien de Jocelyne, une femme qui est mariée à Jocelyn depuis une vingtaine d’années. Elle travaille dans une mercerie, tient un blog sur la couture et a du poids en trop. Petite, elle attendait le prince charmant mais ses espoirs sont partis. Son mariage n’est pas passionnel, mais elle a appris à savourer ce qu’elle avait sans se plaindre. Un jour, poussée par ses amies, Jocelyne joue au Loto et gagne, ce qui va changer sa vie.
Le personnage de Jocelyne est très attachant. Elle peut paraitre énervante par sa douceur et son possible manque de volonté, mais on comprend l’histoire de cette femme qui essaye de maintenir sa vie et ses petits bonheurs quoi qu’il se passe.
Ce livre nous montre une histoire d’amour qu’un couple a construit petit à petit ce qui peut nous faire réfléchir sur nos relations : en effet, nos histoires d’amours sont radicalement différentes de celles de la génération de Jocelyne. Ces couples se sont souvent vite mariés, ils ont eu le temps de se découvrir, de s’aimer, de se lasser, mais de tenir et de se battre à cause, ou grâce aux liens du mariage. Notre génération à le temps de faire exactement la même chose, mais au moment où le couple s’essouffle, ou les problèmes arrivent, aucun lien ne nous donne l’occasion de nous battre et de potentiellement sauver notre couple. D’où, peut-être, une insouciance dans nos relations qui n’existait pas avant. Jocelyne nous montre une relation qui a tenu grâce à ces liens, et qui, par des compromis a pu continuer malgré tout.
En gagnant au Loto, Jocelyne a peur que ce travail fourni le long des années pour faire tenir son couple soit détruit par l’argent. Ce livre nous permet d’accéder à toutes les réflexions d’une femme qui ne veut pas forcément que sa vie change. Il nous expose les différents liens que créent les rapports amoureux et amicaux, qui peuvent être faussés par l’argent. C’est aussi une réflexion sur le bonheur, l’argent et la solitude. L’argent n’achète pas tout, ni les amis, ni les souvenirs, ni l’amour, mais peux par contre amener la solitude.

 
Aude

Les commentaires sont fermés.