L’ancien atelier de Marie Vassilieff retrouve une seconde jeunesse

Depuis le 13 février, l’ancien atelier de Marie Vassilieff, ex musée Montparnasse fermé en 2013, se voit offrir une seconde jeunesse. Ce lieu atypique devient désormais un nouvel établissement culturel au sein du quartier Montparnasse, dédié à la création, à l’échange et aux rencontres artistiques.

Expositions, recherche et résidence d’artistes

Atelier d’artistes, lieu de rencontre des Avant-Gardes au début du XXème, académie artistique, cantine pendant la Première Guerre mondiale puis musée, la Villa Vassilieff est l’incarnation même d’un patrimoine culturel et social exceptionnel, qui avait bien failli disparaître. Grâce à l’association Bétonsalon – qui gère désormais le lieu -, au soutien financier de la Ville de Paris, ainsi qu’au mécénat de la fondation Pernod Ricard et, au partenariat d’institutions comme le Centre Pompidou, le lieu renaît aujourd’hui au profit des artistes.

Cette villa, pensée comme une maison, se veut un lieu de travail et de vie mais aussi un lieu d’échanges, accessible au public, tourné vers le dialogue et vers la ville. C’est dans cette finalité qu’un café a même été créé en son centre, et que seront organisés des séminaires et ateliers.

La Ville de Paris souhaite que la Villa Vassilieff devienne un espace hospitalier pour la création, un lieu de flânerie, mais également d’exposition.

Ce nouvel espace ouvre donc ses portes avec « Groupe Mobile », sa première exposition qui se tiendra jusqu’au 2 juillet prochain. Le point de départ de cette dernière est le fonds photographique de l’artiste Marc Vaux (1895-1971), conservé au Centre Pompidou. Sa production artistique (environ 250 000 plaques de verres), dialogue avec une soixantaine d’artistes et chercheurs contemporains comme Alexander Calder, Max Ernst, Agam, Pablo Picasso, Kim Beom ou encore Mitra Farahani, pour n’en citer que quelques-uns. Ce projet inaugural se veut un questionnement sur l’accessibilité et la conservation d’un savoir, tout en imaginant un travail collectif, et intuitif, dépassant le champ académique.

Vue de l’exposition « Groupe Mobile », Villa Vassilieff / © Aurélien Mole

Vue de l’exposition « Groupe Mobile », Villa Vassilieff / © Aurélien Mole

Vue de l’exposition « Groupe Mobile », Villa Vassilieff / © Aurélien Mole

Vue de l’exposition « Groupe Mobile », Villa Vassilieff / © Aurélien Mole

Pernod Ricard Fellowship

La Villa Vassilieff a aussi été conçue pour répondre à une ambition particulière : être une plateforme de recherche artistique dédiée à l’expérimentation, et au rassemblement d’artistes contemporains reconnus auprès des institutions culturelles internationales.

Pour ce faire, la Fondation Pernod Ricard a créé une bourse au profit d’artistes, et de chercheurs ou commissaires, afin de soutenir leurs projets historiques ou artistiques en lien avec le quartier. Le but de cette bourse est bien de soutenir des projets qui questionnent sur les relations que nous avons par rapport à l’histoire et au patrimoine. Un jury composé de 10 membres professionnels du monde de l’art, sélectionnera chaque année 4 artistes issus du monde entier, qui, chacun, seront invités en résidence à la Villa pour trois mois. Cette résidence leur permettra ainsi de bénéficier d’un lieu de création, de rencontres, mais surtout, d’un accès à un riche réseau d’institutions et de partenaires privilégiés. Andrea Ancira, commissaire et chercheuse, et trois artistes, Ernesto Oroza, Sojung Jun et Zheng Bo, sont les quatre premiers Pernod Ricard Fellows à bénéficier de cette bourse.

Gratuit et ouvert à tous, l’ancien atelier d’artiste renaît, en lien avec le quartier, l’enseignement, les écoles d’art et les initiatives citoyennes émergentes. La Villa Vassilieff se veut un lieu d’encouragement de rencontres et de créations. Alors pour votre prochaine sortie, n’hésitez plus !

Informations pratiques

Villa Vassilieff
20 Avenue du Maine – 75015
Du mardi au samedi de 11h à 19h
Entrée libre

Les commentaires sont fermés.