Le Coup de Pouce du Mélomane #2

Et voilà, ce qui devait arriver arriva ! Ce n’est pourtant pas faute de vous avoir prévenu! On vous avait bien dit d’attendre avant de faire vos intéressants mais c’était plus fort que vous. On a voulu étaler sa science dès le premier coup de pouce du mélomane et on n’a pas su répondre à une question. Vous portez maintenant à vie une étiquette #Escroc, #MauvaisTroubadour ou #AVouluFaireLeMalin et c’est bien fait ! On va essayer de rattraper le coup avec un nouveau coup de pouce aujourd’hui mais ne prenez pas trop la confiance. Poursuivons nos explications extrêmement intéressantes de la semaine dernière.

Les gammes

Il existe de nombreuses gammes différentes. Nous allons nous concentrer sur les deux gammes principales de la musique occidentale à savoir la gamme majeure et la (ou les) gamme(s) mineure(s). Une gamme est une échelle de notes consécutives constituée de sept notes en général. Les connaître est très important pour un musicien notamment s’il souhaite improviser. Il lui suffira donc de connaitre la tonalité du morceau.
La tonalité correspond à l’organisation des intervalles dans une octave (du do au do suivant pour faire simple). La tonique est la première note de la gamme et va lui donner son nom. La tonalité sera donc notée à l’aide de la tonique et d’une indication : majeur ou mineur (Ré majeur par exemple).

C’est maintenant que ça se corse. Entre chaque note d’une gamme on trouve des tons et des demi-tons. C’est l’ordre de leur succession qui détermine le mode de la gamme à savoir majeur ou mineur. Bien évidemment un ton équivaut à deux demi-tons, faites un effort quoi ! Ainsi, une gamme majeure est composée de tons successifs sauf entre les degrés III-IV et VII-VIII.

cours-de-guitare-vendee-1

Il existe différentes gammes mineures, les gammes naturelle, harmonique et mélodique. Intéressons- nous à la gamme mineure naturelle. Cette gamme est composée de tons successifs sauf entre les degrés II-III et V-VI.

jerrock.com-1

C’est du solfège et ce n’est pas très rock n’roll mais au moins vous comprenez qu’il ne suffit pas de faire trois accords au ukulélé sur Youtube pour être chef d’orchestre. Vous avez au moins quelques notions. Vous pouvez désormais placer un ou deux termes çà et là durant une conversation mais ça sera à vos risques et périls, Art/ctualité décline toute responsabilité.

(Crédit photo : fotocommunity.fr, cours-de-guitare-vendee, jerrock.com)

Les commentaires sont fermés.