Le polar par Jo Nesbø

l'étoile du diable

Jo Nesbø est un auteur norvégien. Son domaine, les polars. On compte pour l’instant 9 aventures de l’inspecteur Harry Hole, personnage principal des œuvres de Jo Nesbø. Les enquêtes ont lieu à Oslo en Norvège, mais également à travers le monde entier. Harry Hole est un des meilleurs enquêteurs du poste de police, mais est malheureusement dépressif et alcoolique, accro au Jim Beam. Les coups durs et les drames font parti de son quotidien, et en font un personnage très noir.

Les enquêtes nous plongent dans un univers très obscur et menaçant, dans la corruption, à la poursuite de tueurs en série, mais pas seulement. Les liens tissés entre les différents personnages au cours des enquêtes se retrouvent dans chaque polar, et construisent une trame complexe qui relie tous les individus et nous plonge dans l’univers de Harry Hole. Cet univers est extrêmement difficile à supporter pour l’inspecteur, ainsi que pour le lecteur. Le sort s’acharne sur ce pauvre homme, qui ne souhaite que s’en sortir. Les déboires sentimentaux, la drogue, l’alcool, les relations avec les collègues, et la chasse aux tueurs ne l’aident en rien à réussir à mener une vie paisible. D’autant plus que les crimes auxquels il doit faire face sont souvent d’une extrême violence, brutaux et sans pitié. Plus d’une scène met mal à l’aise, mais le suspens et l’acharnement de l’inspecteur nous poussent à continuer. C’est l’implication de Hole dans ses enquêtes, qu’il le veuille ou non, qui rend ce personnage attachant et donne l’envie d’en savoir plus, donne l’envie de l’aider, et on n’obtient satisfaction qu’une fois le livre fini, même si on en ressort avec une part de noirceur prise à l’inspecteur. Le lecteur est obligé de s’impliquer, est absorbé et plongé dans ce monde. Commencer un livre de Jo Nesbø, c’est le finir aussi tôt. Notre univers environnant n’est plus rien, seul celui de Harry Hole compte.

Jo Nesbø a donc créé un monde sombre, très sombre, où évoluent différents personnages, qui, au final, doivent lutter pour survivre. Jo Nesbø est passé maitre pour la réalisation d’un tel enchevêtrement de vies et d’histoires, dans un monde ou la nuit est reine.

Des projets de réalisation cinématographiques de ses œuvres ont eu lieu et vont avoir lieu. J’espère qu’elles sauront garder l’essence même du polar à la Jo Nesbø.

le sauveur

rue sans soucis

Maxence

Les commentaires sont fermés.