Le prince Charles X

Oyez ! Oyez ! Ville-peuple, ne fuis pas ! Pas de panique, il ne sera pas question ici de cours d’histoire ni d’une pesante biographie de l’ancien roi de France. N’ayez crainte, aujourd’hui il s’agira plutôt d’aborder la question de la valeur montante du rappeur californien, Charles X. Prévu pour le 23 mars prochain sur l’excellent label bordelais Tentacule Records, l’album “The Revolution… and the Day after” s’annonce comme l’une des révélations de la scène hip-hop. Pour vous, Art/ctualité a pu l’écouter en avant-première.

Avoir 24 piges, s’appeler Charles X, être américain, mais être le protégé d’un label bordelais et faire du rap : quelques indications pour vous faire comprendre que ce que vous allez écouter n’aura rien en commun avec la musique qui tourne habituellement dans votre Ipod. Certes, quand on connaît la voix et l’atmosphère musicale du californien, les comparaisons avec D’Angelo et Franck Ocean s’imposent d’elles-mêmes. Plutôt flatteur, non ?
Mais Charles X, c’est plus qu’un mec qui a écouté comme un acharné les rappeurs des années 1990-2000 tels que Q-Tip ou Andre 3000. Son hip-hop est direct et diablement intelligent. Il maîtrise la science qui consiste à allier Hip-hop, Soul et un peu de Jazz dans des productions très travaillées, très ciselées, dans lesquelles les fioritures n’ont pas leur place. Un vrai travail d’orfèvre, de dentelle. Et, que dire du morceau “The Rope of Judas” ? Une instru’ absolument folle, limite psychédélique, avec un effet de loop qui vous prend entièrement et vous emmène dans les profondeurs du Styx pendant deux minutes. On tient sûrement là la “masterpiece” de l’album. Un album où l’on retrouve, d’ailleurs, à la production musicale, un certain Redrum, autre protégé de Tentacule Records avec qui Charles X avait déjà partagé l’affiche pour l’album “Beats & Beast“.

Si vous ne connaissez pas encore Charles X, même après son passage dans le Son du Jour avec “One Love“, attendez le 23 mars prochain : le jour de la révélation, le jour où vous vous direz “ah oui, je connais déjà et c’est excellent !”. Bref, le jour du sacre annoncé du prince Charles X.

Les commentaires sont fermés.