Le retour de Daesh

Ca faisait longtemps qu’on ne vous avait pas annoncé la destruction d’un énième monument. Mais entre massacrer des gens et bombarder le patrimoine, les pauvres, ils ne doivent plus savoir où donner de la tête.

Cette fois c’est au tour du fameux temple de Nabû de Nimrud d’être détruit par les extrémistes de Daesh. Bravo les gars, de mieux en mieux !

Les autorités irakiennes ont confirmé les dommages causés par les bombardements. Pour appuyer leur propos, elles ont analysé des images satellites prises le 3 juin. L’entrée principale du temple a été totalement ravagée. Daesh avait d’ailleurs montré les faits dans une vidéo, oui ils aiment bien se filmer ces gens-là, faudrait peut-être penser à leur proposer une télé réalité, parce que cet amour pour la mise en scène et une aussi grande bêtise, y’a peut-être quelque chose à faire. Et quand on sait que le Dieu Nabû était le dieu du savoir et de l’écriture, ça en dit long sur les personnages. Trêve de plaisanteries, donc l’entrée du célèbre temple a été entièrement ravagée et la vidéo illustre également la destruction d’autres monuments. Depuis 2014 Daesh bombarde et détruit à coup de bulldozer la Cité de Nimrud. Il reste de moins en moins de vestiges. La cité de Nimrud était un véritable bijou de l’époque Assyrienne. 

Mais les mecs ne s’arrêtent pas là ! Non, c’eut été trop beau. Ils menacent la destruction des Pyramides de Gizeh. Bah attends, c’est qu’ils ont de l’ambition les types. Ils promettent de détruire le site et plus encore. L’Egypte a su répondre aux terroristes et à la population en assurant que les sites étaient extrêmement bien protégés et qu’une pareille menace n’était pas à craindre. 

Daesh ne compte donc pas s’arrêter dans sa quête de destruction des “idoles”. Les états font tout ce qui est en leur pouvoir pour essayer d’empêcher ces destructions, mais c’est bien souvent inefficace. On voit depuis trop longtemps tomber un à un les joyeux de notre Patrimoine Mondial, et cela nous rappelle que beaucoup de ces joyaux sont encore en très grand danger.

Les commentaires sont fermés.