Le trailer de la semaine : Deadpool

Fini, le temps des super-héros aux allures de gendres idéaux, ou aux personnalités ténébreuses et mystérieuses, cachant pourtant une véritable âme de justicier honnête et empathique. Place à Deadpool, super-(anti-)héros timbré, ultra-violent, sans aucun sens moral et par-dessus tout, armé d’un humour des plus douteux…

Premier film du réalisateur Tim Miller, ce long métrage, qui aurait pu se suffire à lui-même (tant Deadpool possède une base de fans de plus en plus fournie), semble céder comme les autres à l’appel du crossover superficiel, en atteste sa présence dans la bande-annonce des X-Men. Cependant, on ne peut reprocher à ce trailer de ne pas faire un minimum honneur au « comics » éponyme : courses poursuites, cascades renversantes, bande originale à en faire trembler les murs (DMX semblait alors totalement approprié), violence irresponsable et humour noir à foison, Ryan Reynolds (Buried en 2010, Green Lantern en 2011, The Voices en 2014,…)   et Marvel sortent l’artillerie lourde pour nous attirer en salle.

Il ne reste plus qu’à attendre le 10 février prochain, afin de vérifier si ce long métrage parvient à se démarquer des autres films de super-héros, à travers une mise en scène plus dynamique et moins aseptisée qu’à l’accoutumée, une irrévérence insolente, et un scénario original tirant (on l’espère) partie de la caractéristique la plus singulière de Deadpool, celle de briser systématiquement le quatrième mur.

 

Les commentaires sont fermés.