Le trailer de la semaine : Julieta

Cette nouvelle semaine sera marquée par deux choses et on ne va pas y aller par quatre chemins !

La sortie du mercredi 18 mai sera bien évidemment X-Men : Apocalypse. La suite de X-Men : Days of future past nous transporte dans les années 80. L’équipe des X-Men est encore toute jeune mais elle a le mérite d’être déjà formée. Le processus de création va cependant faire face à un adversaire redoutable… Il s’agit ni plus ni moins d’Apocalypse, ou le premier mutant de l’histoire et l’un des pires ennemis de l’équipe dans les comics. 

Sans doute, c’est la dernière fois que nous retrouvons à l’écran Michael Fassbender, James McAvoy et Jennifer Lawrence. Ces 3 grands acteurs ont réussi à redonner ses lettres de gloire à une saga qui avait perdu de sa superbe après les décevants X-Men : L’affrontement final et X-Men Origins : Wolverine. Ce sera donc un plaisir de les revoir. Le seul défaut du film réside dans le timing de sortie. Eh oui ! C’est le quatrième film de héros en quatre mois, et malheureusement le public peut connaître une sorte de saturation. En tout cas, le plus important, c’est la qualité du film, qui referme d’ores et déjà la page super héroïque de la Fox en 2016…

Notre trailer, et donc le deuxième point marquant de la semaine, est le film Julieta

La star des réalisateurs espagnols, Pedro Almodóvar (Volver), est de retour dans un genre qui lui réussit bien. C’est le drame. Julieta suit l’histoire de Julieta (c’est d’ailleurs assez évident). Alors qu’elle s’apprête à quitter Madrid, elle apprend que sa fille a refait surface. C’est avec espoir et amour qu’elle se lance à sa recherche avec un objectif simple, rattraper le temps perdu… Almodóvar a toujours réussi à transmettre des émotions complexes à travers ses œuvres et nous pensons qu’une nouvelle fois, son essai fera mouche…

Cette nouvelle semaine semble prometteuse et pour terminer, nous vous offrons le trailer de Julieta, en VO sous-titrée en Anglais (parce que les langues étrangères ça ne fait pas de mal surtout de nos jours).

Les commentaires sont fermés.