Leon Bridges : Back in the 60’s

Le 23 Mai 2016 est une date à noter dans vos agendas, le Trianon ouvre ses portes à la voix de la soul américaine représentée par Leon Bridges. Les vieilles radios des greniers s’affolent, il y a un texan à Paris qui vient présenter son album « Coming Home »

Nous disions il y a peu que le vintage avait la côte, il faut croire qu’il n’y a pas que vous qui souhaitez rouler en DS et acheter de vieux vinyles. Catapulté dans une ère en noir et blanc, entre les vieux amplis à lampe et les vestes de velours, un jeune artiste de 25 ans a quitté la vaisselle et le service à table de son restaurant de Fort Worth.

Pris par la main par des producteurs, Todd Bridges travaille d’arrache-pied, signe chez Colombia Records et sort l’album « Coming Home » un an plus tard, le 25 juin 2015. C’est aujourd’hui la France qui a l’intention de résonner au son de la soul de Bridges, une véritable rétrospective aux effluves de gospel et de rhythm and blues.

A l’origine, c’est le groupe de rock White Denim, dont les membres sont eux aussi originaires du Texas, qui découvre l’artiste. Peut-être est-ce l’expression scénique proche de celle de Raphael Saadiq, peut-être est-ce le souvenir de Sam Cooke et d’Otis Redding, toujours est-il que c’est le Trianon qui attend de vibrer devant les guitares du jeune texan, qui devra s’extirper de cet univers à un moment ou un autre s’il veut perdurer.

Crédit photo : diesemag.com

Les commentaires sont fermés.