Les dix expositions qui vont faire 2016

Ça y est, la routine se réinstalle progressivement. L’année 2016 démarre pour de bon, il est temps d’envisager sérieusement les douze mois qui viennent sous l’angle des bonnes résolutions. En commençant par la plus importante : cette année, quelles expositions aller voir dans Paris ? Pour tout savoir des expositions qui vont faire un carton en 2016, suivez le guide !

- Picasso. Sculptures au musée Picasso du 8 mars au 28 août 2016. Une exposition rare, en provenance directe du Moma de New-York, qui souhaite aborder une partie peu connue du travail de Picasso : ses sculptures. Parmi les œuvres phares de cette exposition inédite figure le groupe original en bois des Baigneurs (1956).

- L’Art et l’Enfant au musée Marmottan du 10 mars au 3 juillet 2016. La plupart des impressionnistes ont peint au moins une toile représentant un enfant, symbole de la jeunesse, de l’insouciance et de l’espérance. Dans cette exposition qui réunit 75 œuvres, certaines signées Millet, Manet, Cézanne, Berthe Morisot, ou encore Matisse, la figure de l’enfant au 19ème siècle est mise à nue tout en délicatesse.

- Le douanier Rousseau : l’innocence archaïque au musée d’Orsay du 22 mars au 17 juillet 2016. L’exposition, tout droit venue du Palazzo Ducale de Venise, s’installe à Paris pour présenter les chefs-d’œuvre de l’homme de lettres Henri Rousseau. Ses travaux, la plupart tirés des collections du musée d’Orsay et de l’Orangerie, sont mis en confrontation avec des œuvres aussi diverses que celles de Seurat, Delaunay ou encore Picasso.

- Apollinaire, le Regard du Poète au musée de l’Orangerie du 6 avril au 18 juillet 2016. L’exposition propose une exploration de l’œuvre du poète, critique, et amateur d’art, à travers un parcours thématique fortement teinté de chronologie : des sources académiques à la modernité. Une section s’intéresse en particulier aux relations du poète avec l’artiste Picasso.

- Paul Klee. L’ironie à l’oeuvre au Centre Pompidou du 6 avril au 1er août 2016. En organisant la plus grande rétrospective de l’artiste, jamais réalisée en France, le Centre Pompidou s’attaque à un monument avec près de 250 œuvres, dont le mythique Angelus Novus jamais exposé en France. L’exposition chronologique souhaite également relier l’œuvre de Paul Klee au mouvement du romantisme allemand.

- Monumenta au Grand Palais du 8 mai au 28 juin 2016. Le Grand Palais fait honneur au chinois Huang Yong Ping en présentant une (petite) partie de son travail gigantesque. Depuis 2007, Monumenta invite un artiste à la renommée internationale à se confronter à la grande nef de ce lieu culturel hors du commun. L’artiste, figure majeure de l’avant-garde chinoise des années 1980, avait, par le passé, installé un squelette de serpent de mer de 120 mètres de long dans l’estuaire de la Loire.

- Génial Rembrandt ! Au musée Jacquemart-André du 16 septembre 2016 au 23 janvier 2017. L’exposition, conçue de manière chronologique, aborde les grandes lignes de l’œuvre du peintre, de ses premières années, marquées par des sujets essentiellement bibliques et historiques, jusqu’à ses années de gloire à Amsterdam et ses mythiques portraits de la bourgeoisie de l’époque.

- René Magritte : La Trahison des Images au Centre Pompidou du 21 septembre 2016 au 23 janvier 2017. Cette exposition thématique fait se confronter les œuvres majeures de l’artiste avec des œuvres plus anciennes, afin de mieux comprendre son travail de déconstruction des idées reçues. Le Centre Pompidou s’intéresse particulièrement à la thématique des représentations trompeuses du monde.

- Bernard Buffet au musée d’Art Moderne de Paris du 14 octobre 2016 au 26 février 2017. Le musée revient sur un artiste un peu oublié du grand public ces dernières années, au parcours artistique mouvementé mais pourtant crucial dans l’histoire de l’art. Hantée par les traumatismes de la Seconde guerre mondiale, son œuvre expressionniste, mêlée d’abstraction, fait la part belle aux figures tourmentées.

Oscar Wilde au Petit Palais du 19 octobre 2016 au 15 janvier 2017. Manuscrits, éditions rares, portraits de l’écrivain, correspondances avec Verlaine et Victor Hugo,… L’œuvre littéraire de ce grand homme de lettres est dévoilée le temps d’une brève exposition, riche en documents détaillés et précieux, qui le place sous un nouvel éclairage historique.

Crédit photo : © Ceci n’est pas une pipe - Magritte

Les commentaires sont fermés.