Les Fantômes du Louvre

Le Louvre propose actuellement une exposition (depuis le 20 décembre) de l’artiste contemporain Enki Bilal. L’exposition se tiendra jusqu’au 18 mars.

Enki Bilal est un dessinateur, réalisateur et scénariste de Bande Dessinée. Il part de Belgrade avec sa famille pour se rendre en France, à Paris, alors qu’il n’a que 9 ans. Après un très bref passage aux Beaux Arts, Bilal va publier sa toute première histoire en 1972. Il a réalisé de nombreux projets, a publié beaucoup de bandes dessinées et réalisé un nombre important d’illustrations…

Cet artiste a réalisé un projet complètement fou avec le Louvre : traquer les fantômes qui se cachent au sein du musée. Ces spectres tapis dans l’ombre, Bilal les voit surgir des toiles et les immortalise.

Mais… Comment ?! L’artiste va prendre en photo près de 400 oeuvres et va tirer les clichés sur des toiles. Il peint ensuite à l’acrylique et au pastel sur ces même toiles. Au total : 23 personnages évanescents. Mais où se cachent-ils donc ? Près de la Joconde, de La Comtesse del Carpio (de Goya), derrière Le Saint Louis (du Greco) et bien d’autres encore…

Bilal a d’ailleurs donné une conférence le mercredi 30 janvier afin d’expliquer ce projet grandiose et ces quelques jours SEUL au Louvre. Il raconte son travail avec beaucoup de force et de sentiments. Cet amoureux d’art a déambulé dans les couloirs emplis d’histoire du Louvre afin de mener à bien son idée. Et le résultat est à couper le souffle.

bilal

Près de ses réalisations, Bilal présente un petit texte : une brève histoire du fantôme… Le problème, bien souvent, est que les petites histoires ne sont pas à la hauteur du travail présenté. Elles sont répétitives et déplaisent fortement au public car elles sont en total inadéquation avec le rendu. De plus, la scénographie ne met absolument pas en valeur le travail fastidieux de l’artiste. Gros bémol pour un projet d’une telle envergure.

Néanmoins, le fait que les oeuvres de Bilal soient exposées au sein de l’aile Sully du Louvre font de cette exposition une plaisante sortie.

Les commentaires sont fermés.