Les promesses de Spectateur

Le beat maker originaire d’Angers vient de sortir son premier album. Un beat making varié et plein de promesses. 

Souvenez-vous, il y a quelques mois nous vous parlions du prodigieux beat maker français, Mounika., de ses talents créatifs et de sa maîtrise de cette discipline. On plaçait, alors, beaucoup d’espoir dans son éclosion à un niveau plus grand. Aujourd’hui, ART/CTUAITE continue ses recherches et nous venons tout juste de découvrir un nouvel artiste, Spectateur, qui, lui aussi, semble promis à un bel avenir, dans cet univers.

Originaire d’Angers, Spectateur vient de sortir, dans le courant du mois de mars, son premier album, sur le label prometteur TFTC Records. Du haut de ses onze titres, neuf instrumentales et deux morceaux en compagnie de rappeurs, « Yateveo » est une production originale et pleine de promesses. Tout d’abord, l’univers des sons est certes très hip hop, mais on observe quelques variations, comme sur Circles ou Skylus, aux envolées plus électro’ voire lyriques. On retiendra également Cascade, dont les inspirations multiples et exotiques donnent une certaine épaisseur au morceau. Et puis, il y a ces deux titres avec des rappeurs. Le premier, GMOS, en compagnie de Jeremiah Bonds est une vraie réussite, qui tient à la fois de la qualité du flow et de la précision du beat making de Spectateur. Le second, Tradition est, lui aussi, très bien produit musicalement, mais, en revanche, présente une petite faiblesse au niveau de la partie rap de Nouvel R, Lowschool et L.Atipik.

Vous l’aurez compris, « Yateveo » de Spectateur est un premier album qui appelle à un futur radieux pour le beat maker français. Il ne tient qu’à lui de confirmer ses promesses, une chose difficile en musique.

Les commentaires sont fermés.