Les Vitrines de Noël

Alors ça y est, vous avez survécu aux fêtes de Noël en famille ? Vous vous étiez promis de ne pas abuser de la dinde (ou la salade pour les végétariens) et le vin rouge, mais on vous en a resservi plusieurs fois de suite, à votre insu. Inadmissible.

Heureusement, il existe encore quelques petites techniques pour brûler des calories… et en plus, si vous avez gardé votre âme d’enfant, vous souhaitez peut être maintenir la magie de Noël pour quelques jours.
Quoi de mieux que de visiter les vitrines des grands magasins ? Il est en effet de coutume que dès le mois de Novembre, les grands magasins se parent de leurs plus belles décorations pour les fêtes de fin d’année.
Tandis que les rues se parent de décorations et de guirlandes en tous genres, les grands magasins se livrent une guerre sans merci afin de savoir qui a la plus belle. (il n’y a aucune ambiguïté dans cette phrase).

 

La décoration des grands magasins : les origines.

Les grands magasins ont pris naissance au XIXe siècle, on a d’ailleurs un beau témoignage de Zola à travers son livre « Au Bonheur des Dames ».
La décoration des vitrines a pris de plus en plus d’importance puisqu’elle était signe de modernité, et qu’elle devait attirer la clientèle.
Ces enseignes voulaient à l’origine éveiller l’imagination des passants à travers leurs propres lots (Malin n’est-ce pas ? C’est la magie de la publicité).
Grâce à cela, le vendeur avait l’opportunité de présenter ses produits sous le meilleur éclairage possible, tandis que le client, libéré des attentions pressantes du vendeur, pouvait prendre le temps nécessaire à l’examen de la marchandise.
Il est important de préciser que les vitrines firent sensation auprès des passants, puisque l’on n’avait pas l’habitude de voir tant de richesses étalées.

C’est au début du XXe siècle, avec le développement et la popularisation de l’électricité que la décoration va être décisive, puisque c’était pendant cette période de l’année que les grands magasins faisaient leur plus gros chiffre d’affaires … et que la nuit et l’obscurité posaient un problème pour la vente.
L’art de l’étalage va ainsi naitre, et des codes faire leur apparition par exemple, les vitrines bourrées de marchandises signifiaient que le magasin n’appartenait pas au haut de gamme.

Où en sommes-nous en 2014 ? Voici un petit tour des vitrines à visiter, excuse parfaite pour dépenser l’argent que le papa Noël vous a offert …

 

Le grand classique : les galeries Lafayette.
40 boulevard Haussmann – Paris 75009

Disponible jusqu’au 5 janvier, la boutique a décidé de fêter un Noël « monstrueux ».
Vous avez en effet une bande de monstres mise en scène dans un décor théâtral.
Les avis divergent quant au thème de cette année : certains y voient une certaine originalité, puisqu’on peut par exemple voir le grand sapin inversé.
D’autres, au contraire, trouvent l’idée limitée car la réaction des enfants n’est pas forcément positive face à la décoration.
On vous laisse vous forger votre propre opinion à ce propos, la démarche est néanmoins tout à fait inédite…

 

Le BHV : la grande réussite de cette année.
Rue de Ravioli, PARIS 75004 (désolé, j’ai mangé un clown ce matin)

Les enfants ont pris le pouvoir au BHV !
Ce qui est intéressant c’est que les aménagements concernent toutes les tranches d’âges : les terrains de jeux géants ou encore la kermesse de Noel, vont intéresser les plus petits, comme les plus grands adolescents.
Si vous avez l’âme d’un grand enfant, que vous avez envie de vous amuser avec votre belle-famille (car on sait comment vous êtes en compagnie de belle-maman), ou avec vos potes, alors n’hésitez plus, c’est ici qu’il faut aller ! Ne trainez pas, tout redevient grisâtre le 7 janvier !

 

Le Bon marché : une décoration plus conventionnelle.
24 rue de Sèvres, 75007 Paris, Saint-Germain-Des-Prés (le quartier où il y a les plus jolies filles de Paris)

Si pour vous Noël rime avec tradition, alors c’est peut être l’endroit que vous cherchiez. Au programme, tout un ensemble décoratif mettant en scène les rennes du père Noël. Les vitrines et décorations seront appréciées, en particulier par les touts petits et les jeunes parents.

Issues d’une très longue tradition, les vitrines de Noël ne cessent de se renouveler.
La petite spécificité de cette année ? Il y en a pour tous les goûts, que vous soyez un grand gaillard avec l’âme d’un enfant de 8 ans, ou que au contraire, vous ayez l’âme d’une maman de 30 ans, il y en a vraiment pour tous les goûts et pour tous les âges.
Une belle excuse pour dépenser encore son argent.

 

 

Crédits photo

Les commentaires sont fermés.