Marvin Aillaud à la Micro Galerie

Inspiré par l’art de la rue et la lecture de mangas dès son plus jeune âge, Marvin Aillaud se lance rapidement dans la création de dessinées au style post-apocalyptique, dans lesquelles on remarque des emprunts à des classiques du genre tels que Akira, Spawn ou encore Warhammer 40000.
À l’âge de 18 ans, il rencontre Thierry Costesèque qui l’initie à la peinture et lui ouvre les portes de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts où il est admis en 2006. Il y travaille dans l’atelier de James Rielly pendant 7 ans.

« Pendant toutes ces années je me suis efforcé d’élaborer un stratagème pictural me permettant de rendre mon travail esthétique tout en respectant mes pathologies dans le processus de création. Je pars d’une base figurative que j’éclipse par un système de stratification dont le seul objectif est de rendre beau le geste qui précède l’acte. »

En Juin 2013 il sort diplômé de l’ENSBA avec les félicitations du jury, et obtient en octobre 2014 le second prix du jury à l’exposition des félicités « Possibles d’un monde fragmenté ».    

Vernissage ce soir à partir de 18h en présence de l’artiste !

L’exposition « Silhouettes fragmentées » est visible jusqu’au 28 octobre à la Micro Galerie
53 rue de la Rochefoucauld
9ème arrondissement

Crédit photo : © Marvin Aillaud

Les commentaires sont fermés.