Mer agitée en fin de journée – 3 copines sur un canapé

La pièce de théâtre Mer agitée en fin de journée se déroule au Théâtre de l’Essaïon jusqu’au 3 octobre 2015.

L’histoire, rapidement, raconte un week-end entre copines. Gabrielle, Lisa et Marianne se retrouvent dans une maison vétuste pour le week-end, en Normandie. Il pleut des cordes, il y a un rat et la tempête gronde. 

On pourrait croire à un huis-clos gnangnan : 3 nanas sur un canapé parlant amour, potins et sexualité. Cependant il n’en est rien. Tout les oppose, et pourtant elles sont amies. Elles abordent les sujets de la vie, l’amour, les amants, l’avortement, la stérilité, la mort, la perte d’un proche. Les dialogues ne tombent jamais dans la banalité, les sujets sont traités de façon forte et touchante et l’on rit autant que l’on a envie de pleurer. La complicité entre les 3 actrices nous plonge directement au coeur même de la conversation. 

La pièce dure 1h15, alors que l’on croirait être resté seulement 20 mn avec elles, dans cette maison de campagne. Parfois, on a presque envie de prendre la parole nous aussi, de raconter notre histoire d’amour impossible, ou de rebondir sur les jeux de mots qui fusent. Les dialogues ont été habilement écrits, le discours n’est pas du tout familier et, on ne se sent plus au théâtre, mais simplement dans notre salon avec nos copines.

Les 3 femmes se parlent, quelquefois avec difficulté. On comprend alors que, même si l’on connait ses amies depuis des années, il n’est pas toujours facile de parler de ce qui nous bouleverse. Il est souvent impossible de comprendre les problèmes de l’autre, et presque insurmontable de compatir à la douleur de quelqu’un, lorsque nous- mêmes sommes déchirés. Cette pièce nous apprend l’importance de l’amitié. L’impact que ce lien peut avoir sur notre perception de la vie, ou sur nos choix. On comprend, ici, qu’il est possible d’aimer éperdument quelqu’un pour qui ce sentiment n’est pas réciproque, que l’on peut tout lui donner, en sachant pertinemment que l’on n’aura jamais rien en retour. Et pourtant, lorsqu’il s’agit de l’amitié, on attend de la réciprocité. Il est impensable d’aimer une amie qui ne nous aime pas ! C’est cela que la pièce met en lumière : toute la complexité des rapports féminins et de l’amitié féminine. 

Ces 3 amies, que parfois tout oppose, nous permettent de comprendre un peu plus les rapports entre femmes, et d’aborder des sujets dont il nous est parfois impossible de parler. 

Une pièce rafraichissante et pleine d’émotions à aller voir rapidement !

Mer agitée en fin de journée
Au Théâtre de l’Essaïon
6, rue Pierre au Lard, 75004 PARIS
Réservations au 01 42 78 46 42
Du 3 septembre 2015 au 3 octobre 2015
Du jeudi au samedi à 21h30

Les commentaires sont fermés.