Mike Harvey – Taxi Driver

Vous connaissez probablement le moment difficile de la fin de soirée, à savoir le retour. Pour ce faire, beaucoup de gens prennent le taxi. Bon on va pas se mentir, prendre le Taxi à Paris c’est pas très fun. Mais au Pays de Galles, quand vous tomber sur Mike Harvey, vous pouvez aisément finir sur un mur de galerie.

Mike Harvey n’est pas un chauffeur de Taxi comme les autres. Déjà, on est quasiment sûr que notre destination est toujours sur son chemin, non blague à part, ce chauffeur de Taxi occupe ses heures en photographiant ses passagers. Ce projet permet d’imager tous les clients qui peuvent monter à bord des Taxis. On passe de la femme enceinte sur le point d’accoucher, au groupe de jeunes ivres ou encore l’ancien combattant qui raconte ses souvenirs de guerre. La clientèle des taxis illustre parfaitement la population d’un pays. Chaque personne a son histoire, ses anecdotes. Et Mike Harvey capture tout cela avec son appareil photo. 

Les clichés sont en noir et blanc, les personnages sont pris de face, pas en gros plan mais on voit distinctement leurs expressions. En prenant ces photos, Mike Harvey souhaite documenter l’utilisation de l’espace que ce soit d’un point de vue géographique, aussi bien que culturel en fonction des individus. Chaque personne qui occupe la banquette arrière de son taxi ne se tiendra pas de la même façon en fonction de son milieu culturel, mais aussi de son vécu. Mike Harvey souhaite montrer la population du Pays de Galles sans a priori ni jugements, telle quelle. 

Un pari réussi, puisqu’on voit des hommes en costumes assis, plus tôt, à la même place, que des jeunes alcoolisés, ou encore une femme qui revient de ses courses, un jeune homme qui a du sang plein le visage, des couples… Mike Harvey livre un travail aussi intéressant que déroutant, sans retouches ni fioritures, et met en scène la population du Pays de Galles. Un artiste à découvrir, le projet est original et promet de s’élargir.

En tout cas, si tous les chauffeurs de taxi étaient comme lui, ok j’arrête.

Crédit photo : Mike Harvey

Les commentaires sont fermés.