MONUMENTA, grandeur et misère de l’être humain

Du petit homme au grand squelette

Huang Yong Ping est un homme discret et affable. Empires est une installation monumentale et impressionnante. L’esprit de l’un a accouché de l’autre : ainsi naquit la 7ème édition de Monumenta au Grand Palais. 

Chaque année depuis 2007 et tous les deux ans depuis 2014, le Grand Palais laisse carte blanche à un artiste contemporain pour utiliser l’immensité du lieu. Qu’on soit sensible ou non à l’art contemporain, l’aventure Monumenta a le bénéfice de donner dans le grandiose. 

Payer pour se faire écraser

Si l’on veut d’abord faire vibrer ses sens avant même de devoir se plonger dans le cartel et les explications d’une œuvre, Empires remplit son devoir. Quand on entre dans ce temple de 13 500 mètres carrés,  la petitesse de notre être est ridiculisée par ces 9 000 tonnes d’acier culminant à 28,70 mètres. Après cette première impression, on découvre que Napoléon a pris de la hauteur grâce à la réplique de son bicorne placé à 5,30 mètres au-dessus du sol et pesant 3 tonnes, et on est plutôt content pour notre empereur.  

Au-delà de notre petitesse

Mais derrière ces huit collines de conteneurs et cette carcasse de serpent, Huang Yong Ping, comme tout artiste qui se respecte, fait passer un message. Si la structure métallique du reptile – qui fait écho à l’architecture du Grand Palais – est assez esthétique, les conteneurs, dont l’utilisation à des fins artistiques est plus rare, le sont moins. Ils contribuent au caractère monumental de par leur taille, mais également à la signification  de l’œuvre. Le spectateur n’est pas écrasé par hasard : Huang Yong Ping met en scène la puissance de l’économie à l’échelle mondiale, la domination de l’ambition en politique, la mutation perpétuelle du monde, la fugacité du pouvoir menaçant mais toujours menacé : le message est grandiloquent, peut- être trop. Il met en scène le pouvoir, l’économie, l’homme, le monde, la terre, l’univers, un peut tout, un peu flou. Et on se sent tout petit. C’est Monumenta. 

Pour en savoir plus sur Huang Yong Ping 

Infos pratiques : 

Empires de Huang Yong Ping pour Monumenta 2016 au Grand Palais du 8 mai au 18 juin 2016.

Ouverture de 10h à 19h les lundis, mercredis et dimanches.
Nocturne de 10h à 22h tous les jeudis, vendredis et samedis.

Fermé tous les mardis

Nuit européenne des musées samedi 21 mai : toutes les expositions sont ouvertes et gratuites à partir de 20h. Entrée jusqu’à minuit, fermeture à 1h. 

Jacinthe Hamy

Les commentaires sont fermés.