Nicolas Bourriaud évincé ?

La ministre de la Culture, Fleur Pellerin, a annoncé, le 2 juillet, remplacer Nicolas Bourriaud, directeur de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris.

Nicolas Bourriaud avait été interrogé, quelques jours plus tôt par l’AFP, lorsque la nouvelle n’était qu’une rumeur. Il disait que ce n’était pas possible puisque « tous les indicateurs étaient au vert ». Il demeure que Fleur Pellerin souhaiterait donner un « nouvel élan » à l’ENSBA. La ministre continue d’expliquer qu’un nouveau projet pédagogique sera rapidement mis en place, pour une « collaboration accrue entre toutes les écoles de l’enseignement supérieur de la culture ».

Pourquoi une telle décision puisque Nicolas Bourriaud était en « plein milieu d’une rénovation totale de l’école » ?

Et qui serait alors à la place de l’actuel directeur ?

Il serait question d’Eric de Chassey, en ce moment à la tête de la Villa Médicis. Plusieurs rumeurs s’en sont suivies dans la presse, et laisseraient entrevoir une sorte de privilège. A la suite de ces informations, les écoles d’art n’ont pu s’empêcher de manifester leur mécontentement, une pétition a commencé à circuler. La ministre de la Culture, pour faire taire ces bruits, et laisser croire à une équité quant au recrutement du futur directeur, a lancé une session d’appel à candidature, en expliquant que les candidats seraient bien trop nombreux pour se prononcer rapidement. Cela n’est orchestré qu’à cause de la pression médiatique, l’élection se fera en août, et on parie retrouver Eric de Chassey, par pure coïncidence.

Une frasque de plus vient de s’ajouter à la liste de la ministre de la Culture, quelle sera la suivante ?

Crédit photohttp://www.15min.lt/images/photos/616179/original/dsc_6769-54aa8df958a0b.jpg

Les commentaires sont fermés.