Night & Day Records vous fait danser jour et nuit !

Derrière ce nom festif se cachent deux jeunes acolytes : Martin, 18 ans et Tanguy, 19 ans. Un but : partager la musique et leur réseau de contacts. Rencontre lors de leur dernière soirée du 9 Janvier au 9b.

Qui sont-ils ? Commençons par le benjamin, Martin âgé seulement de 18 ans. D’abord attiré par le death metal, il n’a découvert que récemment le monde de l’électro, mais cumule déjà une bonne dizaine de dates dans Paris. S’il mixe essentiellement la disco house, la house et la techno, il ne cache pas son intérêt pour la psy trance. Tanguy, jeune leader de 19 ans et fan devant l’éternel de Michel Berger, Busy P et Ed Banger, a à son actif une quinzaine de dates et se consacre à la disco house et au disco funk.

Tout commence lorsqu’un ami les présente l’un à l’autre, il y a quelques temps. Immédiatement, c’est un coup de foudre amical. D’abord connus en tant que groupe sous le nom de Michel Michel, ils mixent à deux en début de soirée pour mixer les genres. C’est en Juillet 2014 que Tanguy, seul majeur, les déclare en tant que label sous les termes d’auto-entrepreneur, car « le label est un gage de sérieux, et quand on mixe seul, c’est plus dur d’avoir une date ». De plus, ils démarchent les lieux pour s’y produire, ce qui leur permet de cumuler les fonctions de DJ et d’organisateurs.
Leur optique : faire des soirées avec des guests pour acquérir une bonne notoriété, mais cela représente un gros investissement et surtout une prise de risques énorme…

Parlons argent, car c’est tout de même important… Lors de la soirée, ils sont payés à la consommation au bar, c’est à dire 10 % depuis l’heure de début jusqu’à l’heure de fin, et ont à leur disposition des « tickets conso », variables en fonction du déroulement de la soirée.
Leur bilan ? « Plutôt positif compte tenu du climat tendu [rires] »

On leur souhaite une longue vie, ou plutôt une longue nuit.

Les commentaires sont fermés.