Nouveau record qatari sur le marché de l’art avec un Gauguin

En 2011, l’œuvre Les joueurs de cartes de Paul Cézanne, avait battu tous les records de vente de tableaux, avec la somme de 250 millions de dollars. La peinture avait été achetée par une famille royale qatarie.

Aujourd’hui c’est le tour de l’œuvre de Paul Gauguin Nafea faa ipoipo ? (“Quand te maries-tu ?”), datée de 1892, vendue en Suisse par un collectionneur privé pour 300 millions de dollars, comme l’a rapporté le New York Times le 5 février dernier.
Le marchand d’art, Rudolf Staechelin, a voulu garder l’anonymat de l’acheteur pour des raisons de confidentialité, mais il a tout de même affirmé que l’acquéreur provient du Qatar, sans spécifier s’il s’agit d’un particulier ou des musées du Qatar.

Les deux derniers records du marché de l’art portent en effet la signature qatarie. Une politique d’acquisition qui n’est certainement pas au centime près… Les musées du Qatar, dirigés par la sœur de l’Emir, ont dépensé en 2013 plus d’un million de dollars, uniquement en acquisitions d’œuvres d’artistes occidentaux.

Avant de rejoindre le Qatar, le chef-d’œuvre de Gauguin va être exposé à Bâle (fondation Beyeler), Madrid (Reina Sofia) et Washington (Phillips Collection).

Crédits photo

Les commentaires sont fermés.