Parce que tout ne se passe pas qu’à Paris !

Hasard du calendrier, le printemps 2016 ne sera pas vraiment riche en semaines de 4 jours et autres week-end prolongés… Qu’à cela ne tienne, vous avez peut-être quand même prévu de vous évader loin de la grisaille parisienne ? Vous avez bien raison ! Aussi, on vous a concocté une petite sélection des expositions en régions.

  • Jusqu’au 27 juin, le musée des Beaux-Arts de Nancy vous fera découvrir les codes, le vocabulaire, ainsi que la fonction de l’ornement des estampes du XVIIème siècle à travers les œuvres issues de la collection Thuillier. Toutes les infos ici.
  • Au Musée de la Nacre et de la Tabletterie à Méru (Oise), venez admirer le travail des artisans du XVIIIème siècle dédié à l’accessoire, et objet d’art, indispensable à toutes les femmes de cette période : l’éventail. Les détails sont ici.
  • (Re) découvrez le travail du peintre Charles Edme Saint-Marcel (1819-1890), animalier, portraitiste ou encore paysagiste, élève de Delacroix. Dépêchez-vous, car l’exposition qui se tient au Château-musée de Nemours, fermera ses portes le 8 mai prochain. Pour tout savoir sur l’exposition.
  • Du 26 au 29 mai prochain, les amateurs et collectionneurs d’Art Premiers ont tous rendez-vous, non pas dans le VIème arrondissement, mais bien au château de Besanceuil, sur la commune de Bonnay (Saône et Loire), en Bourgogne. Et oui, pour ce premier Bourgogne Tribal Show les plus grands marchands parisiens ont souhaité se retrouver en-dehors de Paris pour revenir au plaisir du partage et de la convivialité. De plus, cette nouvelle foire sera l’occasion de flâner au cœur du patrimoine bourguignon durant 4 jours. On vous en reparlera certainement. Tous les détails ici.
  • A Montauban, le Musée Ingres revient sur les années passées en Italie par Ingres (24 au total). Cette exposition, qui se tient jusqu’au 18 septembre, est l’occasion de découvrir une centaine de dessins et objets d’art, rapportés par l’artiste, qui fut fasciné par les monuments antiques, ou de la Renaissance italienne.  Pour en savoir plus.
  • Un peu de Normandie dans cette sélection, et c’est à Granville que nous nous sommes arrêtés dans le cadre du Festival Normandie Impressionniste. Le Musée d’art moderne Richard Anacréon présente « Belle de nuit », une exposition consacrée aux portraits de femmes réalisés au début du XXème siècle par les artistes de l’Ecole de Paris qui furent, pour la plupart, fortement marqués par les Impressionnistes. De nombreux événements sont organisés durant 5 mois de Festival, vous trouverez forcément de quoi faire pendant vos week-end en bord de mer ! Le lien du festival.
  • A Montbéliard au Musée du château des ducs de Wurtemberg, une centaine d’œuvres et de documents rendent hommage au peintre fauve Jean Puy (1876 – 1960) artiste méconnu qui côtoya néanmoins Matisse, Derain ou encore Marquet.  Pour en savoir plus.
  • Enfin, c’est à l’abbaye de Fontfroide, près de Narbonne, que l’on célèbre le centenaire du peintre symboliste Odilon Redon. L’occasion de découvrir deux œuvres monumentales réalisées par l’artiste à la fin de sa vie à la demande de son ami Gustave Fayet. Et puis, une visite de cette abbaye du XIIème siècle intégralement préservée ça ne se refuse pas ! Les infos complètes ici.

Crédit photo : Jean Puy, L’été – Musée de l’Ermitage Saint-Pétersbourg

Les commentaires sont fermés.