Paris Photo 2014 – Grand Palais

Du 13 au 16 novembre 2014 s’est déroulée au Grand Palais l’exposition Paris Photo, foire internationale de la photographie réunissant des artistes, des galeristes, des amateurs et passionnés, des professionnels, des collectionneurs… Nous avons eu l’occasion, membres de l’équipe rédaction d’Artctualité, d’y participer en tant que visiteurs et spectateurs passionnés, profanes et curieux.
Cette foire a donné l’occasion aux spectateurs plus ou moins avertis de découvrir des photographies pour le moins remarquables, variées autant par leurs aspects, leurs sujets, leurs cultures, leurs histoires que leurs formats. En effet, il nous a été possible de remarquer que cette année, bien que les photographies de textures traditionnelles étaient dominantes, de nouvelles textures ou supports sont apparus. Par exemple, certaines photographies étaient reproduites sur écrans entourées d’un cadre et éclairées par des leds, d’autres étaient mouvantes ou encore étaient sur un écran incurvé permettant de créer encore plus de sensations chez le spectateur.

Ces différents types de textures ou de supports posent alors la question de savoir si la photographie est toujours statique, sur papier ou si sa forme évolue. Qu’est-ce que la photographie ? Si les supports changent, si la photographie devient mouvante alors peut-on considérer que l’histoire qu’elle raconte évolue, change avec le temps ? Est-ce l’histoire de la photographie en elle-même qui évolue ou est-ce une histoire plus globale ?

Ainsi Paris Photo 2014 prend à partie le spectateur qui n’est plus, pour ainsi dire, passif mais actif, participant pleinement à l’interprétation et à la représentation de la photographie en elle-même. Cette foire réussie, a toujours autant de succès, et met tous les acteurs de ce champ artistique devant diverses problématiques et diverses réflexions qui possiblement révolutionneront l’art photographique et l’art dans sa globalité.

Crédits photo

Les commentaires sont fermés.