Percez les mystères d’une eau-forte

Tout d’abord qu’est-ce qu’une eau-forte ? C’est un ancien procédé d’impression d’art, maintenant relativement méconnu. Tout commence par une gravure sur une plaque de cuivre… L’œuvre passe ensuite par un bain d’acide pour enfin être tirée par une presse.

Aujourd’hui, ART/CTUALITE vous propose, grâce à la galerie d’art en ligne Sold Art, de découvrir le processus créatif ainsi que la création matérielle d’une eau forte en suivant Ugo Gattoni, jeune artiste français, dans la création de Sybille’s bath, inspiré directement de sa copine et des travaux sur la perspective réalisés par Escher.

Dans un documentaire de 6 minutes disponible ici, vous pourrez suivre le processus de l’artiste ; une occasion unique à ne pas rater !

Et, au fait, qui est Ugo Gattoni ? Né en 1988 à Vitry-sur-Seine, il obtient en 2010 un diplôme de concepteur graphique et se consacre à un projet personnel : durant 6 mois, il dessine au rotring (stylo technique) une fresque de 10m de long et d’1m20 de hauteur qui aboutit à une exposition appelée « Ultra copains » présentée à la galerie Surprise (10ème arrondissement). Grâce à cette exposition, il se fait remarquer et réalise ensuite des collaborations avec de grandes maisons comme Rolex, Hermès, Céline ou encore le New York Times. Le point de départ de ses dessins reste souvent une anecdote qui évolue au fur et à mesure de son travail. Il apporte une attention et un soin tout particulier à ses dessins qui contiennent de nombreux détails. Les scènes surréalistes sont issues de son imagination, mélange de parties d’anatomies, natures mortes et d’architectures. En dehors du support papier, Ugo est un artiste curieux qui travaille sur d’autres techniques, d’autres matériaux avec un intérêt particulier pour l’artisanat.

On souhaite tout le succès possible à ce jeune artiste talentueux !

Les commentaires sont fermés.