Photo 2.0 : Jared Chambers

Aujourd’hui on vous fait découvrir un artiste tout droit venu de L.A. Ce jeune photographe est un artiste 2.0, qui a réussi à se faire connaitre grâce aux réseaux sociaux.

Jared Chambers publie chaque jour des photos sur Instagram et Tumblr. Un jour il s’est fait remarquer, et depuis il travaille avec de grands noms tels que  Apple, Nike, Vogue, VSCO, Lacoste et beaucoup d’autres.

Ce jeune photographe a quatre « types de clichés » : les photos glamour, les clichés publicitaires, les paysages et les nus artistiques. 

Son travail transpire la délicatesse et l’insolence. Ses photographies sont emplies de douceur et de volupté. Ses nus nous offrent des modèles aux poses langoureuses, les yeux perdus dans le vide. Les corps sont gracieux et nous défient, les clichés nous transportent. Pas une fausse note ne se dégage de ses photographies, le ton de chaque oeuvre est maitrisé, léché, réfléchi. Les couleurs sont toujours justes. Lorsque l’on regarde sa série Travel, on ne peut que rester ébloui devant les paysages capturés par Jared Chambers. Les photographies permettent de ressentir l’essence de chaque lieu parcouru. Lorsque l’on regarde une montagne enneigée on a presque froid, lorsque nos yeux se posent sur la brume des lacs on se croirait envahi par cette aura vaporeuse. Quand on regarde les rayons du soleil, on plisse presque les yeux. C’est un bonheur que de regarder cette série car, l’espace d’un court instant, on est transporté aux quatre coins du monde.

Pour chaque « type » de photo on sent complètement la « touche » de l’artiste. Si vous parcourrez la totalité de son site internet vous vous en rendrez compte. On sait que tous les clichés sont de lui, parce qu’il y a ce petit je ne sais quoi commun à chaque oeuvre. Et pourtant, chaque photo est unique, aucune ne ressemble à une autre. 

Jared Chambers est présent sur Instagram, Tumblr, Facebook, et c’est un vrai plaisir ! Alors, allez faire un tour pour apprécier son travail, et vous nous direz ce que vous en pensez ?!

Crédit photo : © Jared Chambers

Les commentaires sont fermés.