Que faire cette semaine ?

Le printemps a décidé de nous faire coucou pour mieux s’en aller. Le mufle. Mais on ne se laisse pas abattre pour autant et on se sort les d… On se bouge. On sort, on s’amuse et on se cultive.

  • On démarre fort avec un concert qui promet d’être vraiment « sehr sympatisch », celui des Flatbush Zombies et des Underachievers, deux groupes bien distincts qui partagent cependant la même appartenance au mouvement Beast Coast qui prône la drogue (pardon : les psychotropes) et le hip-hop expérimental et underground. Mardi et mercredi soir à 19h30 au Bataclan, 50 boulevard Voltaire dans le 11ème arrondissement. Un conseil : réservez vite au 01.43.14.00.30.
  • On continue en faisant un grand coucou à Velazquez, figure majeure du siècle d’or espagnol, qui s’expose au Grand Palais. L’institution tâche de retracer le parcours de cet homme plutôt très brillant (peintre des rois à 24 ans OKLM) qui se fait remarquer par ses jeux de contrastes et son travail sur les volumes. Au fil de ses influences et de ses voyages, le spectateur peut ainsi découvrir les différents changements d’univers du peintre. L’exposition se terminera le 13 juillet, elle est visible du mercredi au samedi de 10h à 22h et le dimanche et lundi de 10h à 20h. Comptez grosso modo de 9 à 13€ (et oui, c’est Velazquez quand même).
  • Du 25 au 29 mars, la galerie Nicolas Hugo participe à la foire « Art Paris » édition 2015 en proposant un solo show du photographe chinois subversif Ren Hang. Vous voulez rire ? Il est issu d’une famille conservatrice mais adoooore prendre les nus en photo. Rassurez-vous, rien d’obscène dans la mise en scène, juste une apologie du corps nu et naturel. Le résultat est coloré et plutôt agréable à regarder. Vous ne nous croyez pas ? Hop, rendez-vous au Grand Palais au stand F-18.
  • Après deux très beaux hommages au Pérugin et à Fra Angelico, le musée Jacquemart-André propose une nouvelle exposition 100 % italienne, consacrée aux primitifs italiens et aux caravagesques, articulée par le regard de Roberto Longhi (grand historien de l’art italien). A partir de vendredi et jusqu’au 20 juillet, au 158 boulevard Haussmann dans le 8ème arrondissement. Tous les jours de 10h à 18h avec une nocturne le lundi et samedi jusqu’à 20h30. Comptez entre 8,50€ et 10€.
  • Vendredi soir, vous avez le choix, on est grands princes. En premier lieu, une soirée au Glazart intitulée « Abstraite : au menu concerts, expositions, DJ Set et Vjing, le tout emmené par 20 artistes jeunes et talentueux. L’entrée est gratuite sur inscription au www.XVIIIp.com, avant le 27 mars à 18h. Sinon il vous faudra débourser 12€, ce qui est tout à fait raisonnable pour le milieu de la night parisienne branchée. Vous pouvez retrouver la programmation complète ici.
  • Sinon, on vous propose deux concerts (vendredi et samedi) d’un artiste qui a bercé notre/votre enfance, j’ai nommé Akhenaton, leader du groupe mythique de hip-hop marseillais IAM. L’artiste nous présente les titres de son cinquième album solo intitulé « Je suis en vie » auquel ont participé entre autres Shurik’n, Faf Larage (le générique de Prison Break, remember?) ou encore Cut Killer (ancien de la radio Skyrock). On vous promet d’ores et déjà un joli compte-rendu puisque nos talentueux rédacteurs musique Xavier et Alexis, en bonnes groupies, ont déjà leur place. Vendredi et samedi à 20h à la Gaîté Lyrique, 3 bis rue Papin dans le 3ème arrondissement. Envie d’une place ? Appelez le 01.53.01.51.51.

Crédits visuels : Ren Hang

Les commentaires sont fermés.