Que faire cette semaine ?

Ecoute la bonne parole et fissa !

Si vous non plus, vous n’avez pas de vacances, une petite sélection de sorties à faire sur Paris cette semaine. On vous chouchoute, comme toutes les semaines à vrai dire.

  • Amis cinéphiles, l’exposition consacrée au cinéaste italien Michelangelo Antonioni a investi la Cinémathèque Française, et ce jusqu’au 19 juillet. Une bonne occasion de (re)découvrir son célèbre Zabriskie Point ou encore Blow up et de bien comprendre la vie de l’artiste aux origines de la période pop. La Cinémathèque vous ouvre ses portes tous les jours sauf le mardi au 51 rue de Bercy dans le 12ème. Comptez entre 3,50 et 6,50€.
  • Le Musée d’Orsay met à l’honneur les arts décoratifs italiens du 20ème siècle dans une nouvelle exposition intitulée : « Dolce Vita ». Le spectateur peut découvrir le fameux « style italien » qui a grandement influencé le design moderne, apparu en Italie au début du 20ème siècle lors d’une période de grande créativité. Style Liberty (version italienne de l’Art Nouveau), Futurisme… Venez vous plonger dans cette nouvelle création du Musée d’Orsay, jusqu’au 13 septembre au 62 rue de Lille dans le 7ème arrondissement. Ouvert du mardi au dimanche de 9h30 à 18h avec une nocturne le jeudi jusqu’à 21h45, 11€ pour un tarif normal et 8,50€ pour un tarif réduit.
  • Le musée Carnavalet revient sur le règne du célèbre empereur Napoléon, et plus précisément sur la façon dont il a façonné Paris pour en faire la « nouvelle Rome », à travers des projets grandioses tels que l’Arc de Triomphe ou encore le Palais de la Bourse dont on peut consulter les esquisses. Encore mieux que chez Stéphane Bern ! De plus, l’exposition nous présente l’héritage que nous a laissé Napoléon, 200 ans près la fin du Grand Empire. Jusqu’au 30 août au musée Carnavalet, 16 rue des Francs Bourgeois dans le 4ème. De 10h à 18h du mardi au dimanche et 6€ pour un tarif réduit/9€ pour un tarif normal.
  • Cette semaine, l’équipe vous a déniché un petit festival, les Plans d’Avril qui mêle musique, danse, performance et arts plastiques, tout ce que l’on aime. Petit bonus, l’accent est mis sur la recherche et la liberté ! Pour plus d’informations.

Crédits visuels : Portrait de Napoléon Bonaparte par Joseph Chabord (1810)

Les commentaires sont fermés.